Témoignages

• «J’adore le moment post-orgasme. Quant je n’ai plus de forces et qu’après m’être épuisé pendant une demi-heure dans toutes les positions possibles, c’est pour moi le summum du bonheur. C’est comme si je venais de courir dans un marathon de 100 km. Cette sensation de ne plus pouvoir se lever mais d’en vouloir encore est exclusive à l’acte sexuel. Si j’arrivais à ressentir la même chose pendant mes exercices de natation, je crois que j’aurais été le premier à parcourir l’Atlantique vers les États-Unis à la nage».

• «Je fais souvent l’amour avec mon mari, en moyenne, trois fois par semaine. Il aimerait qu’on ait plus de rapports durant la semaine mais j’avoue qu’avec mon rythme de vie infernal, c’est impossible. Du coup, on essaie de se rattraper le week- end. Après chaque rapport, j’évacue tout le stress de la semaine et je me sens beaucoup mieux. Sans sexe, la vie n’aurait aucun goût».

• «Pour moi, le sexe c’est ma soupape de dépression. Ma femme est géniale, elle ne dit jamais non et c’est tout à mon avantage. Problèmes au boulot, conflits avec les amis ou simplement déprime, je me console dans les bras de ma chérie et tout disparaît comme par enchantement. Le sexe, c’est magique. Bien sûr que nous faisons l’amour aussi quand tout va bien, mais je ne ressens réellement ses bienfaits que quand j’en ai sérieusement besoin».

• «Être dans les bras de mon mari, c’est indispensable pour moi. Face à toutes les agressions quotidiennes de l’environnement, au stress du travail et les contraintes de la vie, j’ai besoin de cultiver régulièrement mon petit jardin secret que je partage avec ma moitié. Le septième ciel, c’est notre refuge. En faisant l’amour régulièrement, on se rapproche et ça nous rappelle à quel point on s’aime et s’apprécie. Mais, mon moment préféré, c’est quand je me laisse aller à l’euphorie de l’acte sexuel perdant tout contrôle. Je me rend compte le lendemain que j’ai fait des prouesses physiques remarquables vu le nombre de courbatures que je comptabilises».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *