Témoignages

• Mon mari a 26 ans de plus que moi et on vit très bien. Il est charmant, drôle, super-actif, intelligent… Je l’adore! Son âge, vraiment, je m’en fiche complètement. Cela nous fait rire, plus qu’autre chose. Il a une fille qui a mon âge et on est très copines. On est l’archétype de la famille recomposée. Mon mari a été marié deux fois avant moi. Il a eu deux enfants de son premier mariage, trois de son second. Et avec moi, pour l’instant, il a un fils. Nous avons une sexualité épanouie bien que la fréquence est réduite par rapport aux couples de mes amies. Cela ne change rien pour moi et ne m’inconditionne nullement.

• L’amour avec un jeune homme de 16 ans de moins que vous, c’est pas facile. Vraiment pas facile, en tous les cas pour moi car lui, je n’ai pas l’impression que ça lui pose problème. Il m’aime, il me désire. C’est de mon côté que c’est difficile. Je n’ai jamais eu beaucoup confiance en moi, alors être regardée par les yeux d’un homme de 29 ans qui pourrait être votre fils, c’est souvent lourd. Quand je suis nue devant lui, je ne peux pas m’empêcher de suivre son regard pour voir s’il remarque les parties flasques de mon corps de 45 ans d’âge. Nous sommes mariés depuis 5 ans et je ne m’y fais toujours pas.

• Il y a quelques mois, on m’a découvert un cancer de la prostate. Et c’est très difficile pour moi. Les traitements que j’ai suivis, ont provoqué une impuissance. Je ne vais pas vous faire un dessin. J’ai 64 ans. Ma femme en a 43. Et je ne peux plus la satisfaire. Je sais que c’est difficile pour elle, même si elle me répète que cela n’a pas d’importance, que le sexe est secondaire. Mais, pour moi, c’est un cauchemar quotidien. À tel point que je n’ose même plus lui faire un petit câlin. Je ne sais pas comment ça va se terminer mais, je sais la frustration que cela va générer chez elle.

• J’étais très jeune. J’avais 18 ans. Elle en avait 37. Je l’ai rencontrée chez des amis. Et j’ai eu immédiatement le coup de foudre. Elle était très belle, très féminine et très douce. Mes parents m’ont renié quand je leur ai annoncé que je voulais l’épouser mais je l’ai fait comme même. Nous étions fusionnels, tous les deux. Sexuellement, c’était l’union parfaite. Intellectuellement aussi. C’était la femme de ma vie. Mais, elle s’est vite rendu à l’évidence qu’elle ne pouvait pas assurer tout le temps. Elle s’est esquintée à vouloir suivre mon rythme et c’est elle qui a demandé le divorce.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *