Terrorisme : Hassan El Khattab condamné à 25 ans de prison

Terrorisme : Hassan El Khattab condamné à 25 ans de prison

Près de 300 ans de prison ferme et un seul acquittement. La justice a dit son mot. La chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près de la Cour de Salé a, au terme d’un procès marathonien, prononcé son jugement en premier recours contre la cellule d’Ansar Al Mahdi. Hassan El Khattab, le chef de la cellule a écopé de 25 ans de prison ferme et Yassine El Ouardini, ancien militaire de carrière et numéro deux de la cellule, de 20 ans. Selon l’énoncé du jugement, Hassan El Khattab a été reconnu coupable de «constitution d’une bande criminelle dans le but de préparer et commettre des actes terroristes visant à porter grave atteinte à l’ordre public». Parmi les autres chefs d’inculpation retenus contre les mis en cause dans cette affaire, figurent la «collecte et gestion de fonds pour financer des actes terroristes», «appartenance à une association non autorisée» et «réunions publiques sans autorisation». Globalement, le tribunal a prononcé des peines allant de deux ans de prison ferme à 15 ans et un seul acquittement, celui de Hicham Rhioui, contre les 51 prévenus dans le cadre de cette affaire. Ainsi, deux imams de mosquée ont écopé de 15 ans de réclusion ferme. Des anciens militaires, au nombre de six, ont été condamnés à des peines allant de deux à 15 ans de prison ferme. Quatre ancien gendarmes ont également été condamnés à des peines allant de 2 à 8 ans de réclusion. Un ancien officier de police a, quant à lui, écopé d’une peine de six ans de prison ferme. Les femmes impliquées dans l’affaire ont été écopé d’une peine de six ans. Concrètement, le tribunal a condamné à 15 ans de prison ferme trois prévenus, à 10 ans de prison ferme cinq autres prévenus et à 8 ans de prison ferme quatre accusés. La cour a également condamné à 6 ans de prison ferme un ancien officier de police, et à 5 ans de prison ferme onze autres accusés.Six autres prévenus ont écopé d’une peine de 4 ans de prison ferme alors que deux accusés ont été condamnés à 3 ans. Pour rappel, la police avait démantelé, en juillet 2007, cette cellule terroriste fondée par El Khattab après sa sortie de prison où il purgeait une peine de  deux ans d’emprisonnement pour actes terroristes, rappelle-t-on.
Le Parquet général près la même Cour avait, après enquête, a décidé d’abandonner les poursuites à l’encontre de huit personnes en raison de manque de preuves. Lors d’une précédente audience, le Parquet général près la Cour d’appel de Salé avait requis les peines maximales à l’encontre de tous les membres  d’Ansar El Mahdi. Le Parquet a estimé qu’il s’agit de «l’une des plus dangereuses cellules terroristes».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *