Tétouan : Le Roi lance des projets de l’INDH

Tétouan : Le Roi lance des projets de l’INDH

Pour les habitants de Tétouan et ses environs, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) est synonyme de bienveillance royale et de projets à caractère social. En effet, le Souverain a eu un week-end chargé en visites de terrain et en lancement de projets.
C’est le cas, tout d’abord, de la ville côtière de Martil. Le Souverain y a posé la première pierre d’un grand complexe socio-éducatif situé dans le quartier Ahrik. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un important projet intégré d’amélioration de la qualité de vie de la population de ce quartier estimée à plus de 3.500 habitants. Grâce à ce complexe, les jeunes de Martil bénéficieront d’un terrain omnisports, doté de vestiaires et d’éclairage public. L’enveloppe totale allouée au projet atteint presque les 7,7 millions DH. Une somme qui servira également à financer une partie des travaux d’extension de la mosquée de Hay Ahrik, l’aménagement d’un parking, d’une place publique, d’un jardin boisé, d’une plate-forme latérale au cimetière pour l’accompagnement de la prière d’inhumation, d’un dispensaire et d’une école primaire de huit classes installée dans un bâtiment R+1.
La réalisation de ce vaste projet a nécessité une forte participation de la municipalité (4,35 millions de DH), du ministère de l’Education nationale (2,22 millions DH), du ministère de la Santé (500.000 DH), de l’INDH (400.000 DH) ainsi que du secteur privé et la société civile (200.000 DH).
Par ailleurs, le Souverain a donné le coup d’envoi des travaux de branchements sociaux et de restructuration du quartier Foum Laalik, lui-aussi situé à Martil. Le coût global du projet, étendu sur une superficie de 17 ha, avec une population bénéficiaire de 2.100 habitants, soit 120 foyers, est de 13,5 millions DH. Le projet, qui sera réalisé sur une durée de 18 mois dont six mois pour les études, est financé avec le concours de l’INDH (1 million DH), le ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme (5 millions DH), le conseil provincial (3 millions DH), la société de distribution d’eau et d’électricité et d’assainissement "Amendis" et le fonds des travaux (2 millions DH) et d’autres partenaires (2,5 millions DH).
A Tétouan cette fois, et plus exactement dans le quartier Saniat R’mel, le Souverain s’est enquis de plusieurs projets à caractère social, économique et culturel. Il s’agit notamment de la réhabilitation de Dar Taliba, l’achèvement des travaux de réalisation d’un centre d’accueil et de formation professionnelle pour les enfants des rues, l’équipement d’une bibliothèque et d’un atelier de couture et la mise en place d’un cybernet. Dar Taliba permettra ainsi à 50 jeunes filles rurales de poursuivre leurs études secondaires à Tétouan pour la rentrée scolaire 2005-2006.
L’enveloppe globale réservée à ce projet dont la gestion sera assurée par l’Association musulmane de bienfaisance, est de 700.000 DH. La commune urbaine de Tétouan y concourt à hauteur de 100.000 DH, l’Agence du Nord 300.000 DH, l’INDH 300.000 DH et l’Entraide Nationale qui mettra à disposition le local.
En outre, SM Mohammed VI a présidé à Tétouan, toujours, une cérémonie de signature de deux conventions relatives au relogement des ménages du bidonville "Al Mankoubine" et aux branchements sociaux au quartier Korrat Sbaâ. La première consiste en la construction de 180 logements, avec un investissement de 24 millions DH environ, dont 2 millions versés par l’INDH. Quant à la deuxième convention, qui bénéficiera à plus de 1000 ménages, elle nécessitera un peu plus de 38 millions DH, dont 2 millions DH alloués par l’INDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *