Toubkal et les Pyrénées

Une convention-cadre de coopération, portant sur l’échange et le soutien aux politiques de préservation de l’environnement et de la conservation de la biodiversité, a été signée, lundi en fin d’après-midi à Marrakech, entre le Parc national du Toubkal et celui des Pyrénées en France.  Signée par Abdellah Essaidi, directeur régional des eaux et forêts du Haut Atlas et Rochdi El Kabair, directeur du Parc national des Pyrénées, cette convention s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région Midi-Pyrénées (France) et celle de Marrakech-Tensift-Al Haouz.  Concernant le domaine de la préservation et la conservation de la biodiversité et du patrimoine culturel, les parties signataires ont décidé d’échanger et de soutenir leurs politiques en la matière via le transfert d’expertise et l’échange de données et d’informations. Elles ont convenu également d’étendre leur coopération au soutien réciproque et à la mise en oeuvre de leurs politiques d’accueil de toute catégorie de public, notamment les populations locales et les jeunes, ainsi que les personnes handicapées, à travers l’aménagement et l’animation des maisons du parc, la création des infrastructures nécessaires ou l’éducation à l’environnement.  Les deux parties se sont engagées, en outre, à soutenir réciproquement la mise en oeuvre de politiques de développement durable, par le biais de la création de projets tenant compte des dimensions économiques, sociales, culturelles et environnementales, tout en fondant ces échanges sur une meilleure solidarité entre les populations des deux territoires.  L’objectif étant de promouvoir par des actions de développement endogène fondé sur la gestion rationnelle des ressources naturelles et culturelles des vallées, une meilleure solidarité entre les populations locales des deux parcs nationaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *