Tournée du PRD dans les régions

Abderrahmane Kohen, secrétaire général du Parti de la réforme et du développement est confiant. Son parti, de création récente, en novembre dernier, gagne du terrain, selon lui. « A Oujda, à Laayoune et Dakhla, à Casablanca ou à Ouarzazate, notre présence consolide ses positions de jour en jour. Le week-end, nous étions au Nord… et nous poursuivrons les rencontres régionales dans les semaines à venir », déclare-t-il.
Cet ancien dirigeant du RNI (Rassemblement national des indépendants) se dit choqué par les moeurs politiques en vogue actuellement. Lors d’une réunion du Bureau politique du parti, tenue vendredi dernier, il a invité les membres de cette instance à privilégier les qualités morales et la probité des futurs partisans. « J’estime dit-il que la politique a été dénaturée puisque plus aucune notion morale ne fait barrage aux dérapages. Si on perd nos repères, c’est foutu pour tout le pays », lance-t-il. Diplomate de carrière, commis de l’Etat, il regrette aujourd’hui que les parlementaires défendent leurs intérêts personnels que les idéaux politiques qu’ils font semblant de défendre lors des campagnes électorales. «J’ai dit un jour que si les parlementaires ne percevaient pas d’indemnités, ils ne représenteraient plus. Ce n’est pas valable pour tout le monde, mais il y a un constat amer à faire », ajoute-t-il. Et c’est quoi la nouveauté du PRD ? A cette question, M. Kohen ne mâche pas ses mots. «Lors de nos dernières rencontres dans différentes villes que nous avons visitées, les échos que nous avons eus sont rassurants.
On n’invente pas de nouvelles choses, mais notre discours et notre programme visent à réhabiliter la politique. A rendre une certaine crédibilité aux acteurs politiques. Pour cela, c’est à un travail de proximité auquel il faut s’atteler», dit-il.
La tournée du PRD se poursuivra. Préparatifs des échéances électorales ? Ce n’est pas interdit, mais on veut au PRD avoir le coeur net vis-à-vis de la population. Le temps est à la mobilisation….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *