Trafic de drogue à Nador

Quelque 442 kgs de chira ont été saisis, du 2 au 5 janvier 2003, dans la province de Nador. Les deux dernières opérations remontent au dimanche dernier, lorsque la gendarmerie Royale a saisi, près de Midar, une quantité de 235kgs de chira en plaquettes, chargée à bord d’une Mercedes 300 et une deuxième de 36kgs soigneusement dissimulée dans une Renault Laguna, d’un RME, immatriculée en Hollande.
La première opération remonte au jeudi 2 courant et concerne une quantité de 45kgs saisie, par la police en poste à la gare maritime de Nador, en collaboration avec les douaniers. Cette cargaison qui était confectionnée en 128 plaquettes, était chargée dans les sièges avant et arrière d’un véhicule, immatriculé à l’étranger, conduit par un ressortissant marocain. La nuit du 3 au 4 janvier et au même lieu, une quantité de 79kgs de chira dont 43kgs sous forme de 181 plaquettes, était dissimulée sous le tableau de bord d’une voiture, de marque Peugeot 406, immatriculée en Belgique et appartenant à un ressortissant marocain à l’étranger et 36 autres kilos sous forme de 154 plaquettes camouflées sous le siège d’une Opel, immatriculée également en Belgique et appartenant à un deuxième RME.
L’avant dernière opération remonte au samedi 4 courant quand les services de police, en collaboration avec les éléments de la douane, ont saisi une quantité de 47 kilogrammes de chira dont 37 kilos sous forme de 227 plaquettes dissimulées dans une voiture, immatriculée en Belgique, appartenant également à un RME, qui était accompagné de ses deux fils, âgés respectivement de vingt et de vingt-deux ans avec 10 kilogrammes dissimulés dans une voiture, marque Nissan, immatriculée en France, appartenant à un ressortissant français.
Les quatre ressortissants marocains à l’étranger impliqués dans ces cinq affaires de trafic de drogue à l’échelle internationale, les deux fils de l’un d’entre eux et le ressortissant français ont été traduits en état d’arrestation devant la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Tétouan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *