Trafic de psychotropes : La police tangéroise serre la vis

Trafic de psychotropes : La police tangéroise serre la vis

Plusieurs points noirs de la ville ont été ciblés

Ces opérations de ratissage mené à la gare routière et dans les différents autres points sensibles de la ville s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par la préfecture de police de Tanger pour lutter contre les différents types de criminalité, dont le trafic et la consommation des drogues et des substances psychotropes de toutes sortes.

La lutte contre le trafic et la consommation des psychotropes s’intensifie dans la ville du détroit. A cet effet, la police judiciaire de Tanger a procédé, dernièrement, au renforcement de ses contrôles dans les zones les plus sensibles sur l’ensemble du territoire tangérois. Parmi les points noirs ciblés, la gare routière qui vient d’être le théâtre de plusieurs descentes policières effectuées à l’intérieur de ses locaux ou dans le voisinage. Il en a résulté la saisie de près de 580 comprimés psychotropes (de différents types), dans trois opérations distinctes sur ce même site. Les éléments de la police ont ainsi mis hors d’état de nuire trois personnes en possession de la quantité de comprimés citée. Les premières investigations policières font ressortir que les trois suspects s’apprêtaient, au moment de leur arrestation, à prendre des autocars dans le but d’écouler cette «marchandise» dans les différentes villes au Maroc.

La même source fait part que sur l’ensemble de comprimés interceptés dans le cadre des trois interventions policières, quelque 114 comprimés psychotropes (de type Rivotril) ont été saisis dans les bagages de la première personne arrêtée par les services sécuritaires. La deuxième opération s’est soldée par l’arrestation d’un autre suspect en possession de 225 comprimés psychotropes. Les mêmes services sécuritaires sont parvenus, lors d’une 3ème opération, à mettre hors d’état de nuire une troisième personne en possession de 210 comprimés psychotropes. Cette dernière intervention s’est également soldée par la saisie de téléphones portables. Ce genre d’opérations de ratissage mené à la gare routière et dans les différents autres points sensibles de la ville s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la préfecture de police de Tanger pour lutter contre les différents types de criminalité, dont le trafic et la consommation des drogues et des substances psychotropes de toutes sortes. Il s’étend, grâce à la mobilisation des services de police judiciaire dans les différentes villes du Royaume et en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), sur l’ensemble du territoire marocain.

Il est à noter que dans ce même contexte, quelque 3.000 comprimés psychotropes de type ecstasy, en provenance du Nord, ont été interceptés au niveau d’un point de contrôle routier à Fès. Cette quantité de comprimés psychotropes a été saisie à bord d’un véhicule sur la base d’informations liées à l’implication de son propriétaire dans le trafic de stupéfiants. Le suspect, âgé de 37 ans, a été, au moment de son arrestation par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès, en possession d’un téléphone portable et d’une somme d’argent (soupçonnée de provenir de trafic de drogue).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *