Trafic pendant l’été : La sécurité d’abord

Trafic pendant l’été : La sécurité d’abord

Elle devient déterminante dans le choix des moyens et des voies de transport par les vacanciers

Que ce soit dans le routier, le ferroviaire, le maritime et même l’aérien, la hausse estivale du trafic et des flux est accompagnée de la part des opérateurs et des acteurs dans le secteur des transports par des dispositions spéciales.

La majorité des familles a déjà planifié ses prochaines vacances. La fin du mois sacré de Ramadan ainsi que l’année scolaire et universitaire sonnent le départ de la période des congés et des grandes vacances. Mais depuis quelques années déjà, il ne suffit plus pour les ménages marocains de choisir parmi telle ou telle destination au Maroc ou bien à l’étranger. Un grand intérêt est de plus en plus accordé aux moyens de transport pour arriver à destination. Il faut dire que le coût du transport se trouve en bonne place dans le budget consacré par les familles aux vacances d’été. Ce coût peut augmenter et varier selon le moyen de transport choisi. Cela dit, le facteur déterminant est la sécurité. Certaines familles peuvent ainsi dépenser plus afin de choisir le moyen de transport le plus sûr.

Car si la saison estivale est synonyme de période de vacances et de loisirs, elle est devenue également au fil du temps et par la force des choses une période de grands déplacements et des niveaux de trafic record en comparaison avec le reste de l’année. Même si le confort capte l’intérêt des familles, la sécurité est également déterminante dans le choix des moyens et les voies de transport. C’est ainsi que les prestataires de services et les transports n’hésitent plus à mettre l’argument de la sécurité en avant pour s’assurer des parts de marché plus importantes durant cette période de «rush».

Que ce soit dans le routier, le ferroviaire, le maritime et même l’aérien, la hausse estivale du trafic et des flux est accompagnée de la part des opérateurs et des acteurs dans le secteur des transports par des dispositions spéciales d’une part pour assurer les prestations demandées par les usagers et d’autre part pour que toutes les conditions de sûreté et de sécurité soient respectées. Il faut dire que grâce à la politique des investissements, de grands moyens  ont été consacrés aux projets d’infrastructures, notamment dans les domaines des transports et de la logistique. C’est le cas notamment pour le réseau autoroutier qui avoisine aujourd’hui les 1.800 km. Autoroutes du Maroc, la société chargée de l’exploitation du réseau autoroutier national, mise sur plusieurs atouts offerts par l’autoroute pour attirer de plus en plus d’automobilistes durant la saison estivale. Bien évidemment, la hausse du trafic au cours de l’été est accompagnée par un dispositif spécial.

Le trafic ferroviaire est également concerné par la forte demande au cours des grandes vacances. La sécurité est également mise en avant par les responsables de ce secteur afin d’attirer plus de passagers. Les aéroports ne sont pas en reste. Alors que de nombreuses familles marocaines optent de plus en plus pour des vacances à l’étranger, la hausse du trafic aéroportuaire est principalement due à la saison de retour des Marocains résidant à l’étranger.

Comme chaque année, les autorités chargées de la gestion des aéroports ainsi que des acteurs institutionnels mettent en place un dispositif spécial pour garantir la fluidité et surtout la sécurité en cette période de pic. Le transport de passagers, quant à lui, continue de subir la mauvaise presse de certains accidents dramatiques. Si certaines grandes entreprises de transport de passagers gardent une très bonne réputation auprès du grand public grâce à leur niveau et standard de qualité et de sécurité, le secteur d’une manière générale paie les frais d’une fragmentation structurelle avec un faible niveau de sécurité et de qualité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *