Transport routier : Les résultats du dialogue avec les professionnels

Transport routier : Les résultats du dialogue avec les professionnels

Le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a dévoilé les résultats du dialogue engagé avec les représentants des professionnels du transport routier à l’issue de plusieurs réunions.

Dans un communiqué, le ministère a procédé, au niveau du transport routier de marchandises, à la mise en œuvre de mécanismes de contrôle de la charge avec l’étalonnage de l’ensemble des bascules mobiles de pesage, dont disposent les équipes de contrôle relevant du ministère et de la gendarmerie royale. Le ministère est en train aussi de mettre en place un cadre opérationnel pour le contrôle de la charge à la source, notamment pour le transport des produits issus des carrières. Concernant le manifeste de fret, un appel d’offres est en cours de lancement, relatif à l’impression du modèle qui sera adopté, sachant que la mise en œuvre de cette action nécessite environ 6 mois. Le ministère œuvre actuellement à l’identification du réseau des points de distribution des cahiers du manifeste de fret. Cette opération prévoit l’impression annuelle de 1.500.000 exemplaires, dans la perspective de sa digitalisation afin de faciliter son utilisation.

Par ailleurs, le ministère a reçu les réponses de 24 représentations professionnelles sur 51, concernant le projet de contrat programme adressé aux différentes représentations, conformément à ce qui a été convenu lors de la journée d’étude organisée en décembre 2018. Une réunion est prévue prochainement avec les différentes parties afin de présenter et d’examiner cette nouvelle version avant sa validation. Concernant le transport routier de voyageurs, il a été procédé à la révision de la matrice relative aux infractions et aux sanctions administratives. Le ministère a ainsi diffusé la version actualisée de cette matrice à l’ensemble des services chargés du contrôle relevant aussi bien du ministère que des départements ministériels concernés.

Pour ce qui est du transport touristique, il a été convenu d’organiser une journée d’étude (avant la fin du premier semestre de 2019) pour des échanges autour de la stratégie globale pour la mise à niveau du secteur, ainsi que la présentation d’un projet de contrat programme pour développer et moderniser le transport touristique au Maroc. Signalons également que le  ministère a commencé à recevoir et à traiter les dossiers relatifs au renouvellement du parc des camions et des autocars, au niveau de l’ensemble de ses services extérieurs, sachant que les primes relatives à la casse et au renouvellement des véhicules ont été revues dans un temps record. Le nombre de dossiers reçus, jusqu’à présent, a atteint 700 dossiers, dont 520 à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *