Travaux ruraux

Lundi dernier, à la commune rurale Dar Si Aîssa (cercle H’rara), le wali de la région Abda-doukkala et gouverneur de la province de Safi, Mohamed Cheikh Biadillah, a donné le coup d’envoi aux travaux de renforcement et d’élargissement de la piste rurale reliant deux écoles à la route tertiaire N-6516. Le coût des travaux de renforcement de cette piste, longue de 7,6 km, est estimé à environ un million dirhams. ce chantier permettra de générer quelques 14.000 jours de travail.
A la commune Sidi Aîssa (cercle Abda), le wali a inauguré une piste rurale reliant six douars sur une distance de 7 km.
Ce projet a nécessité trois mois de travaux et une enveloppe budgétaire de l’ordre de 74 millions de centimes. Dans la même commune, il a été procédé à l’inauguration d’un logement pour le médecin du dispensaire rural. Une coopérative féminine d’élevage de chèvres à la commune rurale Lakhoualka sera prochainement reliée au réseau routier grâce à l’aménagement d’une piste sur 8 km, dont le coup d’envoi a été donné le même jour. La route qui sera ouverte à la circulation dans cinq mois nécessitera un investissement d’un million dirhams. L’aménagement d’une piste rurale reliant Arbiaa Lahricha et douar Hadi Ben Dou sur 28 km, a permis le désenclavement de 17 douars.
l’enveloppe budgétaire allouée à ce projet, qui a été inauguré le même jour par le wali, est d’un montant de 517 millions de centimes.
Une autre piste rurale reliant la commune rurale Khat Izakane à l’ancienne route d’Essaouira sur 15 km a été également inaugurée à cette occasion. La réalisation de cette piste qui relie 13 douars a nécessité un investissement de 420 millions de centimes.
Ces projets qui s’inscrivent dans le cadre du programme national de lutte contre les effets de la sécheresse, visent notamment le développement des infrastructures en milieu rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *