Treize universités adoptent le procédé de Google

Treize universités adoptent le procédé de Google

L’enseignement supérieur est passé à l’heure de Google en adoptant le système de communication interne de la firme – Google Apps for Education-, ont indiqué des cadres du moteur de recherche à Rabat. Au cours d’une conférence de presse donnée conjointement, le responsable de Revevol- Brahms, le directeur de Google Apps for Education pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA) et le directeur de Google Enterprise pour les pays émergents ont annoncé le passage de «13 universités publiques marocaines à Google Apps for Education, qu’ils ont présenté comme la suite d’outils de communication et de collaboration de Google sur Internet. Aujourd’hui, plus de 15 millions d’étudiants, d’enseignants et de membres du personnel administratif des universités utilisent déjà Google Apps for Education à travers le monde», ont déclaré les conférenciers en énumérant les universités qui ont adopté Google Apps. Il s’agit des Universités Ibn Zohr d’Agadir, Chouaïb Doukkali d’El Jadida, Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, Ibn Tofail de Kénitra, Cadi Ayyad de Marrakech, Moulay Ismaïl de Meknès, Mohammed 1er d’Oujda, Mohammed V de Souissi de Rabat, Hassan 1er de Settat, Abdelmalek Essaâdi de Tétouan et Tanger, Hassan II- Aïn Chock de Casablanca, Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal et Hassan II de Mohammedia. Ils ont expliqué que l’émergence et la démocratisation des nouvelles technologies permettent à tous les étudiants de publier et partager des informations de tout type très simplement (vidéos, photos, traitement de texte, e-mails…). Ce qui induit que pour échanger efficacement avec eux et répondre à leurs attentes en termes d’innovation, les universités marocaines doivent apprendre à gérer des données de plus en plus nombreuses et dispersées et à utiliser elles-mêmes de nouveaux outils de communication. Selon eux, Google Apps for Education est le moyen le plus indiqué sur ce plan car «c’est une suite d’applications entièrement gratuite et hébergée sur Internet, qui permet  une communication et une collaboration plus efficace au sein des établissements universitaires. Grâce à des outils comme Gmail (messagerie électronique) et son chat audio et vidéo intégré, ou Google Calendar, l’ensemble des membres de l’université peuvent communiquer plus facilement et instantanément. Avec Google Sites, Google Video et Google Docs, plusieurs dizaines de personnes peuvent collaborer ensemble en temps réel sur un même document et partager facilement des informations», ont-ils ajouté. Chaque utilisateur peut avoir accès à toutes ces données à tout moment avec un appareil connecté à Internet (tablette, smartphone, ordinateur portable,…). «Le cloud computing est une technologie utilisée par les universités du monde entier, et particulièrement aux États-Unis, où plus de 60% des universités publiques ont déjà adopté la suite d’applications en ligne Google Apps for Education (notamment 61 des 100 plus prestigieuses universités du pays). Avec 13 universités publiques qui adoptent ensemble les nouvelles technologies, le Maroc se place aujourd’hui comme leader sur le continent africain», ont-ils conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *