Tripoli : BP se donne plus de temps pour lancer le forage au large de la Libye

Tripoli : BP se donne plus de temps pour lancer le forage au large de la Libye

Le groupe pétrolier britannique BP a indiqué mercredi qu’il projetait désormais de lancer sa campagne d’exploration en eau profonde au large de la Libye «au deuxième semestre», et non plus dans «quelques semaines» comme il l’avait affirmé fin juillet. «Nous procédons aux dernières vérifications et nous parlons désormais du deuxième semestre 2010», c’est-à-dire jusqu’à la fin de l’année, pour le lancement du forage du premier puits, a déclaré à l’AFP une porte-parole du groupe pétrolier. BP avait indiqué fin juillet qu’il comptait démarrer une campagne de forage en eaux profondes au large de la Libye «dans quelques semaines», en vertu d’un accord conclu avec la Libye en 2007, et qui l’autorise à creuser cinq puits dans le Golfe de Syrte. Ces forages doivent se dérouler à une profondeur d’environ 1.700 mètres, légèrement supérieure à celle du puits de Deepwater Horizon, la plate-forme exploitée par BP dont l’explosion a déclenché fin avril la pire marée noire de l’histoire des États-Unis. Face aux inquiétudes soulevées par cette campagne de forage en pleine mer Méditerranée, notamment dans les pays riverains, BP avait assuré qu’il tirerait les leçons de la marée noire du Golfe du Mexique, afin d’éviter la répétition d’une telle catastrophe. La préparation de cette campagne a par ailleurs renforcé les critiques à l’encontre de BP aux États-Unis, où certains responsables soupçonnent la compagnie britannique d’avoir exercé des pressions sur les autorités britanniques en vue d’obtenir la libération du Libyen Abdelbaset al-Megrahi, condamné pour l’attentat de Lockerbie en 1988, afin d’obtenir ce contrat d’exploration.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *