Trombe marine à Rabat : La météo nationale rassure

Trombe marine à Rabat : La météo nationale rassure

C’est un phénomène de petite échelle dû à des conditions instables

Un front de nuages et de pluies qui provoque une brutale chute de la température de l’air, et voici les conditions réunies pour la formation de trombes au-dessus de la mer. En effet, les habitants de Rabat ont aperçu dans la journée du dimanche un phénomène qui d’apparence ressemble à un cyclone. Bien visible, cet impressionnant tourbillon d’eau et de nuages a été photographié et partagé sur les réseaux sociaux. Mais inutile de s’inquiéter, rassure Houcine Youabd de la météorologie nationale. Il s’agit d’une trombe marine et non d’un cyclone, c’est un phénomène rare qui ne dure que 30 minutes au maximum, indique-t-il.

Les trombes marines se forment sur une surface déterminée et beaucoup moins large que les cyclones. Celle observée par les habitants de la côtière à Rabat est un phénomène de petite échelle dû à des conditions météorologiques instables lorsque l’air froid passe au-dessus de l’air chaud. Une situation similaire s’était déjà produite il y a quelques années au Maroc. En grandeur nature, ce phénomène tourbillonnaire se présente sous la forme d’un entonnoir nuageux touchant une surface d’eau et qui une fois touchant la terre ferme pourrait se transformer en tornade terrestre.

Réputée inoffensive, la trombe marine est ordinairement moins puissante que sa cousine terrestre. Interrogé sur l’histoire des cyclones au Maroc, Houcine Youabd précise que le pays n’a jamais connu de cyclone par le passé. Il souligne que ce phénomène d’une plus grande échelle obéit à des conditions précises lorsque la température de l’océan dépasse 28 C° s’apparentant plus aux régions tropicales. Plus concrètement, ces régions subissent chaque année de violentes perturbations atmosphériques qu’on appelle par cyclones. Ces phénomènes s’étendent sur 500 à 1.000 km. Visibles sur les images satellitaires, leur centre est communément appelé œil du cyclone. Son diamètre varie généralement entre 30 et 60 km et va parfois même jusqu’à 150 km. 

Pluie et neige se poursuivront

Quant aux prévisions météorologiques, Houcine Youabd précise que le temps froid se poursuivra sur les reliefs et les hauts plateaux avec gelée ou verglas, et risque de quelques flocons de neige par endroits. La journée de ce mardi 9 janvier connaîtra quelques formations brumeuses le matin par endroits sur les provinces Sud et un ciel peu à passagèrement nuageux ailleurs. Par ailleurs des nuages de plus en plus denses avec pluies ou averses sont attendus à partir de l’après-midi sur le nord-ouest jusqu’au nord du Gharb, s’infiltrant la nuit sur les plaines au nord de Safi, le Saiss, le Moyen Atlas, la Méditerranée et le nord de l’Oriental.  Le vent sera modéré à parfois assez fort de sud à sud-ouest sur le Nord-ouest du pays, modéré à faible de sud à ouest sur la moitié Nord du pays et de secteur sud sur la moitié Sud. Concernant les températures minimales, elles varieront de -05 à 00 °C sur les reliefs et les hauts plateaux orientaux, de 00 à 05°C sur le nord de l’Oriental, le Sud-est, le Saïss, Rehamna, Tensift et le Haouz, de 05 à 10°C sur les côtes nord et centre, le reste des plaines, les plateaux de phosphate et d’Oulmès, le Souss et le nord des provinces Sud et de 10 à 15°C sur le sud des provinces sahariennes. La mer sera peu agitée à belle sur la Méditerranée et agitée à forte sur le détroit et le long des côtes atlantiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *