Trophées «Plages propres 2007» : Sept plages couronnées

Trophées «Plages propres 2007» : Sept plages couronnées

En présence de plusieurs personnalités marocaines et étrangères, SAR la Princesse Lalla Hasna, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, mardi 30 octobre, la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasna «Plages propres 2007» à la plage municipale de Tanger.
Au palmarès figure la plage de Fnideq qui a reçu le trophée de l’engagement pour la mise en place d’équipements en bois bien intégrés dans le contexte mais également pour le caractère amovible de ces équipements pouvant être rangés dès la fin de la saison. Le même trophée a été remis à la plage municipale d’Asilah pour toutes les actions d’animation, d’éducation à l’environnement mises en place sur cette plage en partenariat avec des associations locales. Le trophée de l’engagement a été décerné aussi à la plage de Aïn Diab pour l’engagement constant et continu de l’Office national de l’électricité et l’arrondissement d’Anfa permettant une évolution visible de l’image, des équipements et surtout de la gestion de cette plage.
Quant au trophée de l’innovation, il a été attribué également à la plage de Mdiq pour la mise en œuvre d’une action qui a permis de sécuriser la zone de baignade. La même distinction a été décernée à la plage d’Asilah, pour l’installation sur la plage d’un wagon cinéma diffusant des spots de sensibilisation à la préservation de l’environnement. Le Club royal de jet ski et Ski nautique de Tanger a reçu ce trophée comme récompense pour sa gestion rationnelle des activités nautiques notamment sur la plage municipale.
Le trophée de l’initiative a été remis à l’association Chouâla pour le développement et la culture et l’Agence nationale des ports pour les actions de sensibilisation, d’information et d’éducation à l’environnement menées sur la plage d’Essaouira. Ce même trophée a été décerné à la plage d’Agadir pour la mise en place d’un village d’animation et d’éducation ainsi qu’un parc de jeux pour enfants. La plage de Bouznika a reçu le trophée de l’initiative pour l’aménagement en équipements amovibles en bois, d’un village d’animation, de sensibilisation et d’éducation à l’environnement. Ce même trophée a été remis à la plage Lalla Meryem pour des actions de sensibilisation sur la propreté de la plage grâce aux panneaux d’affichage.
Soutenu par 27 entreprises publiques et privées ainsi que par les collectivités locales, le programme de cette édition a comporté 54 plages.
«La mobilisation autour de Son Altesse Royale, d’entreprises citoyennes publiques et privées, des collectivités locales et des administrations concernées, a donné au programme toute originalité. Grâce à l’engagement et aux efforts soutenus de tous ces partenaires, le programme «Plages propres» a réussi à enclencher une dynamique positive bien perceptible partout et chez tous les acteurs», a expliqué Lahoucine Tijani, président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
Un montant de 53 millions DH a été investi pour le financement du programme de cette édition. «Une grande importance a été accordée aux actions d’aménagement et d’équipement, de nettoyage, de couverture sanitaire, de sécurité et de sensibilisation et d’animation», a ajouté M. Tijani.
A cet effet, quatre nouvelles plages ont été inscrites dans le programme «Plages propres». Il s’agit des deux plages Arkemane et Ras El Ma, dépendant de la province de Nador, la plage de Fnideq et la plage de Madame Choual qui est une extension de la plage Aïn Diab. Ce programme a été marqué aussi par la délocalisation de nouveaux «Pavillon bleu» portant à 10 le nombre des plages marocaines labellisées à savoir les plages de Mdiq, Asilah, Skhirat, Bouznika, Agadir, Souiria Lakdima, Achakar, El Haouzia, Aïn Diab et Essaouira.
Lors de cette cérémonie, le directeur du centre d’activités régionales pour le programme d’actions prioritaires, Ivica Trumbic a remis à SAR la Princesse Lalla Hasna le titre d’Ambassadrice de la côte par le Plan d’action pour la Méditerranée (PAM qui relève du programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *