Tunisie : Élections, 55% de électeurs potentiels se sont inscrits volontairement

Quelque 3,8 millions de Tunisiens se sont inscrits volontairement pour les élections de 23 octobre, soit 55% du nombre potentiel d’électeurs estimé à 7 millions, a indiqué mardi Kamel Jendoubi, président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE). Ces chiffres ne concernent que les inscriptions volontaires, le reste des sept millions d’électeurs potentiels seront inscrits de manière automatique sur la base du fichier du ministère de l’intérieur et pourront ainsi voter sur simple présentation de leurs cartes d’identité nationale. «Ce nombre est satisfaisant et honorable vu que les inscriptions (nldr: volontaires) ont eu lieu dans un climat marqué par l’instabilité, le manque de confiance», a estimé lors d’une conférence de presse le président de l’ISIE, une instance faisant office de commission électorale indépendante. Le corps électoral sur le territoire national est composé de 7 millions d’électeurs, le reste (500.000) formant le nombre d’électeurs résidant à l’étranger, a-t-il précisé. Les Tunisiens sont appelés à élire le 23 octobre une Assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle Constitution pour la Tunisie de l’après Ben Ali, chassé par un soulèvement populaire le 14 janvier après 23 ans de pouvoir sans partage. L’opération d’incription sur les listes électorales a commencé le 11 juillet. La date limite a d’abord été fixée au 2 août, mais vu la faible mobilisation, le président de l’ISIE a prorogé la période de deux semaines, avant d’annoncer le recours à l’inscription automatique. L’importance des inscriptions volontaires ne se limite pas aux prochaines élections de la Constituante du 23 octobre chargée d’instaurer les nouvelles institutions du pays.  Celles-ci auraient permis d’établir de nouvelles listes électorales, totalement indépendantes des données recueillies par l’ISIE auprès du ministère de l’intérieur. M. Jendoubi a précisé que la prolongation des délais d’inscription a permis d’inscrire 1,6 million de citoyens, soit 41% du nombre total. Les personnes âgées entre 21 et 30 ans ont été les plus motivées par les inscriptions, et représentent 22% du nombre total, dont 51% de femmes, a-t-il ajouté. Le plus grand nombre d’inscriptions volontaires a été enregistré dans le sud du pays, notamment à Sfax (71%), une région où le parti islamiste Ennahda est particulièrement actif, suivi par Tunis (67%) ou Kébili (extrême sud, 64%). Sur le total des inscrits volontaires, 1,7 million de femmes (45%), a noté le président de l’ISIE.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *