Tunisie : «Express FM», première radio à vocation économique

Tunisie : «Express FM», première radio à vocation économique

La première radio privée tunisienne à vocation économique sera lancée ce jeudi 21 octobre sur la bande FM pour répondre à «un besoin d’informations économiques, d’analyses et de divertissement», ont annoncé mardi ses promoteurs à la presse. «Express FM» sera une radio généraliste à vocation économique, a indiqué Mourad Gueddiche, co-fondateur de cette radio, qui couvrira, dans une première étape, le Grand Tunis et la région de Sfax, métropole économique du sud (300 km au sud de Tunis). «Le manque d’informations économiques dans les médias tunisiens a motivé la création de ce projet», a précisé à l’AFP M. Gueddiche. Express FM se propose aussi de «célébrer les succès de carrière de Tunisiens et d’entreprises» souvent méconnus du grand public et de «promouvoir l’esprit d’entrepreneriat et la culture d’affaires». «On sait qu’il y a des lignes rouges à ne pas dépasser, mais nous allons exploiter la marge de liberté qui existe», a déclaré de son côté Naoufel Ben Rayana, 43 ans, co-promoteur. Express FM «privilégiera l’indépendance et l’intérêt général, mais elle n’est pas censée colporter les rumeurs», a souligné M. Gueddiche, ingénieur consultant établi en Europe, par ailleurs fils du conseiller et médecin personnel du président Zine El Abidine Ben Ali. Cette radio est la 2ème station privée autorisée cette année en Tunisie. Cyrine Mabrouk, la fille cadette du M. Ben Ali, a lancé le 27 septembre sa radio «Shems FM» (Soleil FM en arabe). Trois autres émettaient déjà sur la bande FM, dont une religieuse appartenant à Sakher El Materi, homme d’affaires et gendre du chef de l’État. Ces stations émettant toutes en parler tunisien -mélange d’arabe et de français essentiellement- ont été autorisées dans le cadre d’une ouverture aux privés du secteur audiovisuel, qui n’a profité qu’aux proches du régime, selon l’opposition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *