PROMO ALM
PROMO ALM

Tunisie : la médecine militaire répond aux exigences

Le ministre tunisien de la défense nationale, Kamel Morjane, a clôturé, vendredi soir, à Gammarth, dans la banlieue-nord de la capitale, les travaux des quatrièmes journées de la médecine des unités militaires, en présence notamment de Mohamed Gueddiche, ministre conseiller auprès du président tunisien et des membres du Conseil supérieur des armées. Le ministre a souligné à cette occasion le souci du président Zine El Abidine Ben Ali, chef suprême des forces armées, de promouvoir le secteur de la santé en général, et de la santé militaire particulièrement, et de les développer davantage, afin qu’ils puissent répondre aux exigences de la société tunisienne et qu’ils accompagnent la dynamique de progrès que vit le pays. Il a dans ce contexte indiqué que des efforts sont déployés dans ce sens, en vue d’assurer une meilleure prise en charge de la santé des militaires et de leurs familles, à travers le développement des programmes de formation continue, au profit des cadres médicaux et paramédicaux et le renforcement des établissements hospitaliers militaires dans les différentes régions du pays, dans le cadre d’une stratégie globale, destinée à rapprocher les prestations sanitaires des militaires et des membres de leurs familles. M. Morjane s’est par ailleurs félicité du niveau et du degré de rayonnement atteints, par les établissements hospitaliers militaires surtout l’hôpital militaire de Tunis, dont la réputation a dépassé les frontières nationales et est devenu une référence, en matière de prestations sanitaires évoluées dans plusieurs spécialités, à la faveur de la compétence de tous ceux qui y exercent et des équipements dont il est doté.
Le ministre s’est déclaré convaincu que cette session enregistrera des résultats probants et utiles, au vu de l’interaction fructueuse, de la complémentarité positive et d’ouverture constructive qui l’ont marquée, grâce à la participation d’un aréopage de professeurs et médecins militaires et civils. Il a, en outre, mis en relief la place privilégiée qu’occupe la médecine des unités militaires, dans le dispositif sanitaire militaire, compte tenu de son rôle dans la préservation de la santé des militaires opérant dans les unités, dans le suivi de leur situation et dans la garantie de leur éducation sanitaire continue, tout en focalisant l’attention sur l’action préventive. Le ministre a dans le même contexte fait observer que la médecine des unités en milieu militaire a connu une nette évolution à la faveur des recrutements annuels, et de son renforcement par un cadre paramédical.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *