Tunisie : un colloque à la mémoire des Juifs d’Europe exterminés

Tunisie : un colloque à la mémoire des Juifs d’Europe exterminés

Un colloque sur le thème «Témoignage et mémoire: l’extermination des Juifs d’Europe», s’est ouvert, lundi, à Tunis dans le cadre d’un projet de l’ONU contre le négationnisme. Une exposition dédiée à Primo Levi et des lectures en français, italien et arabe d’extraits de «Si c’est un homme», le livre récit de cet écrivain juif italien rescapé de l’holocauste, ont inauguré le colloque de deux jours, à l’initiative de l’Institut français de coopération. Des débats sont au programme avec la participation de M’hamed Hassine Fantar, professeur titulaire de la Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions, de l’universitaire Annie Dayan Rosenman et du chasseur de Nazis Serge Klarsfeld. «Mémoires d’enfants», le documentaire de Bô Gaultier de Kermoal a été projeté, mardi, en présence du réalisateur et de professeurs ayant organisé un voyage d’élèves au camp d’Auschwitz. Cet événement s’inscrit dans le cadre du Projet Aladin lancé en mars dernier par l’Unesco à Paris et présenté à Tunis par l’ambassadeur de France Jacques Andreani. Visant à rendre disponibles en arabe, en persan et en turc des informations et des livres sur l’Holocauste et les relations judéo-musulmanes, ce projet est parrainé notamment par l’ancien président français Jacques Chirac, l’ancien chancelier allemand Gerhard Schrauder et le prince Hassan de Jordanie, oncle du Roi Abdallah II.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *