UMA : Le partenariat entre la Tunisie et le Maroc, meilleure locomotive pour le Maghreb arabe

UMA : Le partenariat entre la Tunisie et le Maroc, meilleure
locomotive pour le Maghreb arabe

Les relations « exemplaires » de coopération et de partenariat qui lient la Tunisie et le Maroc constituent la meilleure locomotive pour les pays du Maghreb arabe, a affirmé l’ambassadeur du Maroc à Tunis, Najib Zerouali Ouariti.
Les choix économiques de la Tunisie et du Maroc, axés sur l’investissement dans l’élément humain et la création de richesses, ont renforcé l’expérience des deux pays en matière d’élaboration de stratégies économiques, ce qui est de nature à faire de leur partenariat une locomotive pour le Maghreb arabe ainsi que pour l’ensemble des pays frères, a estimé M. Zerouali dans une interview accordée à la revue bimensuelle tunisienne «Hakaek», parue dans sa dernière livraison.
La coopération maroco-tunisienne connaît un développement constant, a-t-il noté, soulignant la volonté commune de pérenniser la démarche de partenariat à travers plusieurs initiatives, la dernière en date étant les réunions des hommes d’affaires des deux pays à Tunis et Casablanca, qui ont été couronnées par la signature de plusieurs accords. Il a, en outre, rappelé notamment l’augmentation des échanges commerciaux, la signature de l’accord « Open Sky » entre les deux pays et l’ouverture d’une ligne maritime directe entre les ports de Casablanca et de Radès.
L’ambassadeur marocain a, toutefois, estimé que la concurrence «légitime» entre la Tunisie et le Maroc dans plusieurs secteurs gagnera à être employée dans le cadre d’un partenariat à même de faciliter leur accès aux marchés mondiaux, d’autant plus que les deux pays ont atteint le stade de la maturité économique. Il a, dans ce cadre, appelé à tirer profit des avantages offerts par l’Accord d’Agadir de libre-échange auquel adhèrent, outre le Maroc, la Tunisie, l’Egypte et la Jordanie, des pays ayant établi des relations de partenariat avec l’Union européenne. Sur le plan politique, le diplomate marocain a mis en exergue la tradition de concertation entre Rabat et Tunis et la coordination des positions des deux pays. M. Zerouali a, par ailleurs, mis l’accent sur les initiatives pionnières entreprises par SM le Roi Mohammed VI et les profondes réformes menées par le Souverain depuis son accession au Trône de ses glorieux ancêtres, ainsi que sur le projet de société démocratique et moderniste, initié sous la conduite éclairée de SM le Roi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *