Un barrage pour Ben Ahmed

Un barrage pour Ben Ahmed

SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi 6 mars, à l’inauguration du barrage “Tamesna” dans la région de Ben Ahmed, dans la province de Settat. “Tamesna” permettra la régularisation d’un volume de 10 millions m3, destinés à l’alimentation en eau potable des centres de Ben Ahmed, El Gara et les douars avoisinants, à hauteur de 4 millions m3. Le reste par contre servira au renforcement de l’irrigation des périmètres agricoles au pied du barrage.
À 22 km de la ville de Ben Ahmed, cet ouvrage hydraulique a nécessité une enveloppe budgétaire de 330 millions de dirhams. SM le Roi Mohammed VI s’est enquis également du programme de création d’un complexe hydraulique de quatre barrages visant à protéger les régions de Berrechid et de Nouaceur contre les inondations. Il s’agit d’“Al Himer”, "Mazer", "Tamedroust" et “Koudiat Al Garn”. La réalisation de ces quatre barrages, d’un coût global de 980 millions dirhams, contribuera à la protection contre les crues de la ville de Berrechid et sa zone industrielle. En plus de la prévention des inondations, ce complexe hydraulique permettra d’alimenter la nappe phréatique de Berrechid d’une superficie de 1500 km2 avec une pression de 80 millions de m3/an.
Excepté "Al Himer", qui sera fin prêt en 2007, les trois autres barrages seront achevés fin 2009. Avant “Tamesna” et ce complexe hydraulique, SM le Roi Mohammed VI a inauguré l’Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA), à Ben Ahmed. La création de cet établissement, d’une superficie de 6.000 m2, a nécessité une enveloppe budgétaire de 14,6 millions de dirhams. Créé par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), l’ISTA a une capacité d’accueil de 500 stagiaires. Pour cette année, cet établissement forme 356 stagiaires dans diverses filières (23 % techniciens spécialisés, 42 % techniciens et 25 % en qualification). Avec l’inauguration de l’ISTA, l’OFPPT tisse son réseau à travers les différentes régions du Royaume.  Ainsi, cet Office renforcera sa présence dans la région Chaouia-Ouardigha qui connaît un développement grandissant. Pour mener sa mission, l’ISTA a ménagé 6 ateliers ainsi que des salles spécialisées. Il a également pensé au logement de ses futurs stagiaires. En effet, cet établissement sera renforcé par la construction d’un internat d’une capacité d’accueil de 120 lits. Le but de l’OFPPT est d’améliorer les conditions d’accueil des jeunes stagiaires inscrits dans les établissements de formation professionnelle. Ce projet nécessitera une enveloppe budgétaire de 9 millions de dirhams, dont 6 millions seront assurés par l’OFPPT et 3 millions par la région Chaouia-Ouardigha. Cet internat sera érigé sur un terrain d’une superficie de 6.000 m2.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *