Un bilan positif pour l’année 2008-2009

Le Maroc, a célébré hier la Journée nationale de l’alphabétisation, a réalisé des progrès importants en la matière durant l’année 2008-2009. Le nombre des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation a en effet connu une nette hausse, passant de 286.425 au cours de la saison 2002-2003 à 656.307 durant la saison 2008-2009, soit une augmentation de 130 %, selon un rapport du département de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle.
Ce rapport révèle une prédominance féminine parmi les bénéficiaires avec 551.306, représentant ainsi 84 % du total des inscrits aux cours d’alphabétisation. 22.914 personnes ont bénéficié du programme d’alphabétisation au titre de l’année 2008-2009 dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), soit 3,5 % de l’ensemble des bénéficiaires, précise le document. Outre l’équipement des services de l’éducation non formelle et de l’alphabétisation par des ordinateurs, cette saison a été marquée par des sessions de formation au profit du personnel des services publics régionaux chargés de l’alphabétisation et des formateurs.
Le département de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle est en train de mener plusieurs études, concernant notamment l’impact des programmes d’alphabétisation sur les comportements et attitudes des bénéficiaires et sur leur environnement socio-économique.Durant l’exercice 2008-2009, une place privilégiée a été réservée à la communication et à la mobilisation dans l’action de ce département, qui s’est traduite particulièrement par l’organisation d’une campagne nationale et la production d’une vidéo-clip pour inciter les citoyens à s’inscrire à ces programmes.
Côté coopération internationale, le département a tissé un réseau d’échange intégrant plusieurs projets, notamment l’appui à la stratégie de lutte contre l’analphabétisme et le projet «Uninettuno» pour la diffusion de cours spécifiques sur les chaînes de télévision «Al Oula», «Arrabiâ» et la chaîne italienne Rai Nettuno Sat 1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *