Un café avec…Aziz Bouderbala Ex-footballeur

Un café avec…Aziz Bouderbala Ex-footballeur

ALM : Vous prenez un café ou un verre de thé ?
Aziz Bouderbala : Je préfère un jus d’orange bien frais pour avoir de l’énergie pendant la journée. Mais cela dit, j’aime aussi le thé à la menthe.

Votre nom de famille, Bouderbala, vient-il de «derbala» ?
D’abord mon nom de famille est Bouderbala El Idrissi et effectivement mon arrière-grand-père était soufi, vivait à Chichaoua et portait une «derbala». Du coup, les gens de la tribu l’ont surnommé Bouderbala.

Quel est le secret de votre rajeunissement et de votre charme ?
(Rire). Au fait il n’y a pas de secret pour un sportif de haut niveau. Quand j’ai quitté le domaine du sport, je me trouvais obliger de faire plus d’effort pour garder ma ligne et mon équilibre. Il y a une chose également importante, c’est que je suis une personne qui n’aime pas les problèmes et qui évite les discussions énervantes. Je payerais cher pour garder la tranquillité de mon esprit. Ainsi, je n’ai pas de problème chez moi ou avec ma femme, ce qui me laisse toujours heureux et souriant.

Justement pourquoi une Suisse et pas une Marocaine ?
Pour la simple raison est que j’ai trouvé en ma femme tout ce que je souhaitais. De plus, elle est musulmane pratiquante. C’est une femme qui n’aime pas les apparences, pas comme la femme marocaine. Entre nous, si j’avais opté pour une Marocaine, j’aurais interrompu la relation au bout de trois ans.

Qui aide votre femme à la maison ?
Nous sommes tous mobilisés pour faire les tâches ménagères à la maison. Moi et mes trois fils, chacun a un travail à accomplir. Je n’aime pas les domestiques et je n’ai jamais fait appel aux services d’une bonne pour aider ma femme dans les tâches domestiques.

Quel est le lien entre le cinéma et le sport?
Je ne suis qu’un débutant dans le monde du septième art. Et j’ai un seul film où j’ai joué le rôle d’un entraîneur d’une équipe de foot de quartier. Au fait, j’aime l’art et le monde des artistes.

Et la publicité ?
(Rire). J’ai fait une pub et j’ai gagné de l’argent.

Lors de la conférence de presse de Maroc Telecom avez-vous reçu des cadeaux ?
(Rire) Effectivement, nous avons reçu moi et le sélectionneur national Eric Gerets des cadeaux de la part de Abdeslam Ahizoune, le patron de Maroc Telecom. Il nous a offert chacun un mini et un grand IPAD.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *