Un café avec…Samira Kadiri

Un café avec…Samira Kadiri


ALM : Voulez-vous prendre un café ou un verre de thé ?
Samira Kadiri : Je prends un grand verre de thé bien parfumé à la menthe. Je pense que cette simple fusion a réussi à refléter notre art de vivre, notre chaleur d’hospitalité et notre sens de l’humour.

Préparez-vous vous-même les Chhiwates de l’Aïd Al-Adha ?
La cuisine est mon autre passion après le chant et la musique. Malgré mes diverses préoccupations, je trouve encore le plaisir d’en pratiquer pour préparer des Chhiwates pour ma famille et mes invités pendant la fête du Sacrifice. Je me rappelle que ma mère essayait lors des deux premiers jours de l’Aïd de nous gâter en nous préparant à cette occasion des recettes traditionnelles marocaines. 

Quel est votre plat préféré de l’Aïd Al-Adha ?
Je raffole, depuis mon enfance, des plats traditionnels de l’Aïd, en particulier la viande salée-sucrée, à savoir Tahliyya ou Mrouzia. 

En tant que chanteuse lyrique, est-ce que la musique raï vous fait vibrer ?
En dehors de ma spécialité dans l’art lyrique et les musiques anciennes de la Méditerranée, je me laisse attirer par d’autres styles de musique du monde. J’aime écouter les belles voix mélodieuses, qui me font ressentir de la joie, de la force et de la pureté.

Aimeriez-vous chanter en duo avec un des célèbres chanteurs de raï ?
J’aimerais partager la scène avec un autre artiste et réussir à enchanter et enflammer le public. Si l’on me propose de chanter avec un chanteur de raï, je chanterais en duo avec l’artiste algérienne Cheikha Rimitti. C’est une figure mythique de la musique raï et une dame hors du commun par sa voix et son histoire, laquelle se confond avec celle de son pays.
 
Quel est votre prochain voyage à l’étranger ?
J’ai visité beaucoup de pays étrangers. Mon prochain voyage sera en Inde pour un projet artistique avec la chanteuse indienne Meeta Pandit.

Quel est le genre de souvenirs que vous aimeriez acheter de là-bas ?
D’habitude, j’achète pendant mon voyage à l’étranger des livres et des petits objets spécifiques du pays visité. Je ramènerai de l’Inde les mêmes choses, qui me permettent de découvrir ce pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *