Un centre de recherche et de formation en sciences de la santé à Casablanca

Un centre de recherche et de formation en sciences de la santé à Casablanca

SM le Roi Mohammed VI a inauguré, mardi 6 avril, le Centre de recherche et de formation en sciences de la santé, créé au sein de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca (FMPC). Ce centre a nécessité un investissement global de 54,2 millions DH, réparti entre les travaux de construction et de mise à niveau des locaux (3,2 MDH), l’équipement des bureaux (4 MDH), l’équipement scientifique (14,31 MDH) et le matériel médical (32,68 MDH). Le nouveau centre connaîtra à l’horizon 2011 des travaux d’extension devant mobiliser  une enveloppe globale de 135 millions de dirhams. Le Centre de recherche et de formation en sciences de la santé est le fruit d’un partenariat entre plusieurs acteurs ayant contribué à son financement. Il s’agit du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique de l’Université Hassan II de Casablanca, de la Faculté de médecine et de pharmacie et plusieurs acteurs privés. Après avoir coupé le ruban symbolique, le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes dépendances de cette structure de formation et de recherche qui s’assigne pour principal objectif la promotion de la recherche à la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, de l’Université Hassan II et de la région dans son ensemble. Erigé sur une superficie totale de 2400 m2, ce centre ambitionne également de contribuer au développement de la recherche universitaire au Maroc, de renforcer la capacité d’analyse et d’expertise de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca et d’assurer une ouverture sur le milieu socio-économique. Outre des salles de cours et de réunions et des bureaux pour chercheurs, le Centre de recherche et de formation comprend sept laboratoires spécialisés en génétique médicale, analyses immuno-enzymatiques, culture cellulaire, génie génétique et cellulaire, expérimentation animale, anatomie pathologique, ainsi qu’en biotechnologie et médecine expérimentale. Afin de s’acquitter pleinement de sa mission, le centre a scellé plusieurs partenariats, notamment avec l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, l’Académie Hassan II des sciences et techniques, les établissements de l’Université Hassan II de Casablanca, le CHU Ibn Rochd, la direction régionale de la santé, l’Organisation mondiale de la santé et le Centre national de la recherche scientifique et technique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *