Un centre pour leur valorisation verra le jour à Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les plantes aromatiques et médicinales mises en avant

Un centre pour leur valorisation verra le jour à Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les plantes aromatiques et médicinales mises en avant

Le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima veut exercer pleinement ses prérogatives et ses attributions en s’engageant dans de grands projets socio-économiques dont celui de la création d’un centre pour la valorisation des plantes aromatiques et médicinales dans la région du Nord.

Très attendu, ce nouveau projet est le fruit d’une convention-cadre de partenariat le liant aux responsables de l’Université Abdelmalek Essaâdi. L’approbation de la création de ce centre régional vient d’avoir lieu lors de la session ordinaire du conseil régional tenue dernièrement à Ouazzane. Les deux parties contractantes veulent à travers ce projet mettre d’abord en avant la filière des plantes aromatiques et médicinales, qui constitue, ces dernières années, un des leviers majeurs de développement du secteur agricole au Maroc. Ces plantes aromatiques et médicinales se trouvent ainsi au centre d’intérêt du Plan Maroc Vert, dont l’un des objectifs est de promouvoir l’agriculture et les produits du terroir.

Le conseil régional et l’Université Abdelmalek Essaâdi viennent aussi confirmer leur engagement de contribuer au développement des deux secteurs économique et social dans la région du Nord. Surtout que l’entrée en service de ce centre permettra la production d’autres produits dérivés tels que des huiles, des eaux aromatiques ainsi que des plantes sèches. Vu l’importance de ce centre de valorisation régionale, les deux parties contractantes viennent d’annoncer, pour la même occasion, leur intention d’accélérer le pas dans la réalisation du projet, et ce à travers la mise en place d’un comité de coordination et de suivi de la mise en application de cette convention-cadre de partenariat. Et en se basant sur les dispositions de celle-ci, le conseil régional s’engage, en plus de sa contribution financière au projet, d’apporter son soutien aux projets producteurs et modèles, d’attribuer aux produits commercialisés un label spécifique à la région.

Il  poursuivra aussi et via cet accord son engagement d’encourager l’enseignement supérieur en attribuant des bourses pour l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de recherche scientifique et appliquée dans ce secteur. Le conseil régional s’engage de même à aider les petits agriculteurs et professionnels à se constituer en coopératives pour la production des plantes aromatiques et médicinales, sans oublier bien sûr leur orientation et encadrement aux niveaux technique et professionnel. Ce projet sera de ce fait d’un grand apport pour la préservation de l’environnement ainsi que l’amélioration des conditions de travail et de vie des adhérents de ces coopératives, en particulier les femmes rurales. Il vise dans son ensemble à développer, en plus des moyens de la maîtrise des technologies et de la qualité, la commercialisation et l’exportation de ces plantes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *