Un cheikh sahraoui regagne le Maroc

Selon certains membres de la tribu Azerguiyine et de la famille de Abdellah Ould Lahcen Ould Oummayssa, ce dernier est connu pour ses prises de position nationalistes courageuses et sa lutte contre la tyrannie du Polisario, ainsi que pour son combat contre le colonialisme français et espagnol et sa participation à plusieurs batailles dont celle de D’chira. Dans des déclarations à la presse, ces personnes ont indiqué que le retour de Ould Oummayssa à Laayoune constitue une victoire de l’esprit du patriotisme et de l’unité et un coup dur pour les séparatistes. Brahim, Chayaâ, Gajmoula et Nguiya, fils de Abdellah Ould Oummayssa ont exprimé leur grande satisfaction pour le retour de leur père à la mère patrie pour vivre parmi eux et dans son propre pays. De son côté, l’Association des parents des sahraouis victimes de la répression dans les camps de Tindouf (PASVERTI) s’est félicitée des prises de position courageuses de M.Abdellah Ould Oummayssa durant les années passées dans les camps de Lahmada. Dans un communiqué, PASVERTI a rappelé les positions de ce cheikh de la tribu Azerguiyine Ait Said Oulad M’barek dans lesquelles il s’attaquait à la tyrannie et l’insulte du soi-disant « Polisario » et dont sont victimes les séquestrés dans les camps de Lahmada à Tindouf, outre le comportement inhumain et contraire aux moeurs des dirigeants des sépartistes. L’Association a aussi rappelé que tous ses membres ont été victimes de traitements inhumains et de torture corporelle et psychique dans les prisons du Polisario en Algérie. PASVERTI a accueilli avec satisfaction ce retour, annonçant que cheikh Ould Oummayssa occupera désormais le poste de président d’honneur de l’Association en reconnaissance aux services rendus à ses membres durant leur période de détention dans les geôles du Polisario à Tindouf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *