Un électricien se venge en incendiant le foyer parental

Saleh vient de se marier. Sa situation matérielle ne lui permet pas de louer un appartement, même pas une chambre dans un quartier populaire de Casablanca. Il est obligé d’occuper une chambre dans le foyer paternel au quartier Moulay Rachid, groupe six. « Tu es devenu responsable d’une famille. Aujourd’hui, tu n’as que l’épouse, mais demain tu auras des enfants… Tu dois participer aux dépenses. Tu dois au moins payer une partie de la facture de l’eau et de l’électricité », lui demande son père. Saleh, électricien, vingt-neuf ans, n’arrive pas à épargner un sou pour participer aux autres dépenses outre que celle de la nourriture. Chaque jour à sa recette. Il y a des jours qui passent sans avoir un client. Il n’est pas le seul au »Mawkaf », il y a d’autres électriciens qui guettent les clients. À chaque fois son père lui répète la même chanson. Il essaie de l’éviter en rentrant à la maison, tard la nuit. Mais en vain. Le père l’attend. Lundi 26 novembre, dixième jour de Ramadan. Seize heures. Saleh en grand fumeur, voit rouge. Son père l’accueille avec sa chanson habituelle : »Tu dois me verser une somme d’argent pour payer la facture d’électricité ». Saleh tente de se calmer, de ne rien dire à son père. Ce dernier continue à crier, à l’injurier. L’un de ses fils le rejoint. Hors de lui, Mustapha sort de sa chambre, ne parle à personne, quitte la maison. Quelques minutes plus tard, il se plante devant son père et son frère: – Qu’est ce que vous voulez maintenant, hein ? Les surprend-il avec une bouteille pleine d’essence à la main. – Tu te calmes »Yal Maskhoute », vocifère le père. Agacé, Saleh ouvre la bouteille, coule l’essence partout et incendie la maison. Le feu a enveloppé son corps et celui de son frère. Le père en est sorti sain et sauf. La police judiciaire de Ben M’Sik-Sidi Othman ouvre une enquête et attend le rétablissement de Saleh avant de se rendre devant la justice. La loi oblige.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *