Un escroc sous les verrous

Un homme, la trentaine,a été arrêté dernièrement par les éléments de la Gendarmerie royale de Nouasser après avoir mis des gens à la recherche d’un emploi dans son panier en leur promettant du travail contre des sommes allant de 4 à 7 mille dirhams. Le jeune escroc, qui a des antécédents judiciaires, se présentait devant les jeunes qui cherchent un emploi pour les convaincre qu’il peut leur trouver du travail dans une société privée spécialisée dans le nettoyage et la sécurité.
De bonne allure, bien habillé et bien rasé, l’escroc a croisé un autre jeune dans un café. Il a engagé une conversation avec lui et a appris que ce dernier est au chômage et qu’il cherchait du travail. Le filou lui a expliqué qu’il connaissait le directeur d’une société de nettoyage et de sécurité et lui a promis de l’y embaucher. A condition, bien sûr, qu’il lui verse une somme de 7 mille dirhams. Il lui assuré qu’il allait demander à son ami, directeur de la société de le titulariser une fois pour toutes dans la société. Plein de joie, le jeune homme s’est débrouillé pour amasser la somme de 7 mille dirhams. Après quoi, il a téléphoné à l’arnaqueur qui l’a attendu dans un café. Le jeune chômeur est arrivé en courant afin de lui remette la somme. Une fois l’argent en poche, le jeune escroc n’a plus donné signe de vie au jeune chômeur. Quelques semaines plus tard, ce dernier s’est dépêchés vers le commandement de la Gendarmerie royale pour déposer plainte. Des investigations minutieuses ont été lancées par les limiers ; elles ont été soldées par son arrestation. Le jeune escroc a reconnu les charges retenues contre lui et a précisé aux enquêteurs qu’il avait filouté d’autres jeunes hommes à Berrechid, Médiouna et à Casablanca. Il a été traduit devant la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Hay Hassani-Aïn Chok, à Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *