Un espagnol espère la grâce royale

L’épouse du chauffeur de nationalité espagnole, Aurelio llave (55 ans), incarcéré à Tanger depuis le 12 février de l’année en cours pour trafic de drogue, a annoncé qu’elle a reçu, vendredi dernier, une correspondance du ministère espagnol de la Justice l’informant de l’intention du gouvernement de son pays de demander la grâce de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour son mari.
Gloria Jiménez a expliqué à la presse que les responsables du ministère de la Justice lui ont demandé certains documents afin de mettre en marche la demande de grâce. Une demande qui se ferait, selon Jiménez, à travers la maison royale espagnole ; ce qui implique une intervention directe du roi Juan Carlos premier auprès de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Rappelons que le chauffeur de camion espagnol avait été détenu au port de Tanger alors qu’il transportait à bord de son camion 570 Kg de chira cachés dans le chargement de fruits qui était destiné à une entreprise française.
Présenté au tribunal de première instance de Tanger, Aurelio llave a été condamné à cinq années de réclusion et au paiement de 250,000 DH d’amende. L’épouse du détenu avait entamé à l’époque une campagne médiatique pour solliciter la solidarité de ses concitoyens et du gouvernement espagnol pour libérer son mari en revendiquant son innocence.
L’arrestation de son mari coïncidant avec la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne, la femme d’Aurelio llave avait essayé, dans un premier temps, d’en profiter pour que son dossier ait une dimension politique. Mais le gouvernement espagnol n’avait pas suivi et a toujours maintenu l’affaire dans son contexte social.
Aurelio llave, qui souffre de problèmes graves de la santé, dont des difficultés respiratoires et des crises aiguës d’asthme, avait besoin d’avoir toujours à proximité des bouteilles d’Oxygène en cas de crise d’asthme. Or, il s’est avéré que l’infirmerie de la prison civile de Tanger, où il purge sa peine, n’en disposait pas. Ainsi, Gloria Jiménez avait dû appeler à la générosité de ses compatriotes moyennant l’ouverture d’un compte spécial pour réunir une somme d’argent lui permettant d’acheter un appareil d’oxygène.
L’épouse du camionneur avait aussi organisé un ensemble de manifestations et pris contact avec plusieurs responsables espagnols pour exiger plus de sécurité pour les transporteurs espagnols qui travaillent au Maroc. Ainsi, elle a participé en compagnie d’une trentaine d’autres femmes de chauffeurs espagnols détenus au Maroc pour les mêmes raisons à des réunions au Congrès des députés, au Sénat, et avec le défenseur du peuple espagnol.
Gloria Jiménez a annoncé qu’elle viendrait prochainement au Maroc pour s’enquérir de l’état de santé de son mari qu’elle n’a pas vu depuis le mois d’août. Elle a par ailleurs expliqué que ce retard était dû à des problèmes financiers et a avoué que ces compatriotes n’ont pas été très généreux et que le compte qu’elle avait ouvert pour rassembler la somme d’argent nécessaire au paiement de l’amende « n’a pas vraiment bougé ».
Actuellement, l’unique espoir pour Gloria Jiménez est l’intervention de la Couronne espagnole pour obtenir la grâce royale qui permettrait à son mari de regagner son pays et de mettre fin à son calvaire qui dure depuis plus de huit mois.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *