Un habitant de Smara réfute les allégations des séparatistes sur une prétendue tentative d’assassinat de son fils

Dans un démenti, dont une copie est parvenue mardi soir à la MAP, M. Laâbid Ould El Makhloul, qui condamne ces assertions, tient à préciser à l’opinion publique que la moto à bord de laquelle se trouvait son fils et que conduisait un des ses amis (originaire du Nord du Royaume), a heurté un véhicule, à la rupture du jeûne (Ramadan), un moment, a-t-il fait remarquer, connu par la fréquence des accidents de la circulation au Maroc et dans l’ensemble des pays  islamiques.
Concernant les allégations véhiculées par la même source selon lesquelles Makhlouf Attaffah a été l’objet d’une vengeance pour sa participation à des actes qualifiés à tort d’"épopées héroïques", M. Ould El Makhloul a fait observer que la propagande séparatiste a pris l’habitude d’attribuer de tels qualificatifs infondés aux honnêtes fils de la région.
M. Ould El Makhloul a rappelé qu’il est fonctionnaire au service de sa patrie, le Royaume du Maroc, précisant avoir, dès son âgé, servi dans les rangs des anciens membres de la résistance pour affranchir le Royaume du joug du colonialisme français et espagnol.
Il a affirmé, d’autre part, que jamais ses fils n’ont été tentés par la propagande véhiculée par la horde des séparatistes du "polisario", ni par les manoeuvres ourdies par leurs maîtres, les officiers de l’armée algérienne. De telles manoeuvres, a-t-il ajouté, n’accrochent que les personnes simples d’esprit ou celles qui sont avides des chimères de la division que le monde bannit de nos jours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *