Un incestueux impénitent

Miloud L’mout, pour certains, c’est un fournisseur de boissons alcoolisées qui a connu la prison depuis son bas âge pour le même motif. Pour d’autres, il s’agit bel et bien d’un repris de justice condamné auparavant à maintes reprises pour viol, attentats à la pudeur, agressions à l’arme blanche, tapage nocturne, atteinte aux moeurs; il a déjà été condamné pour coups et blessures et ivresse, abus de confiance et vols qualifiés perpétrés dans des maisons de luxe. Miloud L’mout a connu sa première condamnation, il y a plus de 30 ans. Pour ceux qui estiment le connaître, ce n’est pas son casier judiciaire qui le rend détestable aux yeux de ses voisins, il est coupable d’inceste à l’égard de toutes ses filles. Il y a trois ans, Miloud avait essayé de violenter sa fille cadette. Pour éviter l’abus sexuel, la petite fillette s’est jetée par la fenêtre de leur maison située au 3ème étage. Afin d’éviter ce que subissait sa soeur aînée, elle a préféré mettre fin à sa vie. Sa tentative avait échoué et elle s’en est sortie avec deux fractures au niveau de son bras droit. Malgré les abus commis sur la fille aînée pendant plusieurs années, aucun membre de la famille n’a jamais osé porter plainte auprès des autorités. La mère savait que sa fille se faisait violenter par son père, mais elle avait peur de porter l’affaire devant la justice. Cette fois-ci, une fois arrivée aux urgences, la fillette a été interrogée par les agents de la sûreté auxquels elle n’a pas pu cacher la vérité. Le tribunal de première instance l’a condamné à cinq ans de prison ferme et 20 mille dirhams de dommages et intérêts. Miloud fait appel sur le premier jugement et voit sa peine atténuée à quatre ans et 2 mille dirhams. A peine libérés, tous les membres de sa famille plient bagage et quittent leur quartier pour une destination inconnue. Miloud L’mout se trouve du jour au lendemain dépourvu des membres de sa famille. Pour être plus précises, ses filles et son épouse l’ont quitté, mais il est resté avec ses deux garçons âgés respectivement de 24 et 26 ans. Et ce n’est pas fini, Miloud a violé la copine de son fils qui n’a pas pu porter l’affaire devant la justice. Pour se venger de son père, le fils, armé d’une arme blanche est sorti pour faire un scandale. Sans raison apparente, il a croisé un homme qui passait dans la rue et l’a poignardé mortellement. Une fois le fils coffré, son père, Miloud, reprend ses forfaits illicites de pinardier. Il a été de nouveau arrêté et condamné à une peine légère et à chaque fois qu’il est libéré, il replonge de nouveau. Et toujours pour le même délit. La dernière fois qu’il a quitté la prison remonte au mois dernier après avoir purgé une peine de six mois pour trafic de gros vin rouge. En fait, plusieurs crimes ont été commis suite à des bagarres nocturnes arrosées par le vin de notre héros sans qu’il soit jamais accuse de complicité ni de circonstance aggravante. La veille de la fête d’Al Aïd, il a encore été arrêté pour la énième fois en possession d’une grosse quantité de bouteilles d’alcool.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *