Un jeune de 19 ans commet un double meurtre

À Bruxelles, le parquet a confirmé mardi dernier l’interpellation de l’auteur présumé du double meurtre commis dimanche à Woluwe Saint-Lambert.
Le suspect, âgé de 19 ans, a été appréhendé par la police locale lundi soir, à 22H10, à Ostende, dans un parc situé face au casino. Il est en aveu du meurtre de sa fille, âgée d’un et demi, et de la grand-mère de son amie. Cette dernière avait été laissée pour morte dimanche dans la maison de sa grand-mère, située avenue du Mistral, à Woluwe Saint-Lambert. Toujours hospitalisée, les jours de la maman ne sont pas en danger. Le bébé d’un an et demi et sa grand-mère ont été vraisemblablement tués par étranglement, selon les premiers éléments de l’enquête. Une autopsie des corps a été ordonnée par le juge d’instruction saisi de l’affaire.
Le suspect, qui faisait l’objet d’un placement dans la section fermée de l’IPPJ de Braine-le-Château à la suite du meurtre sauvage du pianiste Benjamin Rawitz, tué à son domicile, le 30 août 2006, bénéficiait le week-end dernier d’une sortie octroyée par l’IPPJ entrant dans le cadre du projet pédagogique du mineur.
Le suspect, Junior, âgé de 19 ans, devait comparaître le 5 octobre prochain devant le tribunal de la Jeunesse en vue d’un éventuellement dessaisissement de son dossier par le juge de la jeunesse. Il sera déféré mardi en fin de journée devant le juge d’instruction qui devrait plus que probablement décerner à son encontre un mandat d’arrêt, a indiqué le parquet.
La dame âgée et son arrière-petite-fille ont été retrouvées mortes dans un appartement de l’avenue du Mistral à Woluwe-Saint-Lambert, dimanche soir. Le corps sans vie de Marcelle a été découvert sous son lit. Elle avait été étranglée. La petite dépouille d’Anaïs, née en mars 2008, a quant à elle été trouvée dans une armoire.
Céline, la jeune maman, était, elle, encore vivante. Étranglée, elle a été emmenée à l’hôpital. D’après les premiers éléments de l’enquête, la jalousie serait le mobile. Junior reprochait à Céline de le tromper avec un autre jeune du même âge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *