Un marocain attaque en justice la police allemande

Un étudiant marocain vient de saisir le tribunal administratif de Brème (nord-ouest) pour demander la suspension du quadrillage des données informatiques. Cette procédure d’enquête a été engagée par la police allemande au lendemain des attentats du 11 septembre pour retrouver des terroristes dormants. L’étudiant marocain, dont la presse allemande ne décline pas l’identité, invoque à l’appui de son recours, les décisions rendues par d’autres tribunaux allemands, notamment à Berlin et en Hesse, en ordonnant la suspension de cette procédure. Et pour cause.
Car la police allemande passe depuis un moment au crible tous les fichiers (les services d’immigration, les banques, les quittances d’eau et d’électricité, le fichier des étudiants à l’université) des ressortissants de pays arabes et musulmans. Cette technique de fichage ne date pas d’aujourd’hui. Déjà au cours de la décennie 70, la police allemande a eu recours à cette procédure contre les organisations terroristes locales. Les recoupements opérés avaient permis l’arrestation de plusieurs militants des fractions armée rouge. Plus récemment, trois juridictions allemandes avaient ordonné la suspension de cette procédure, réclamée par plusieurs étudiants étrangers. Cependant, un quatrième tribunal de Duesseldof avait estimé justifié le quadrillage des données informatiques, en raison des menaces pour le sécurité de l’Allemagne, invoquées par le gouvernement allemand, au lendemain des attentats du 11 septembre.
Plusieurs étudiants arabes et musulmans estime cependant que cette procédure porte une suspicion générale contre eux. Certaines universités sont allées très loin dans ce sens en fournissant à la police les fichiers des étudiants étrangers. Selon la presse allemande, la police de Hanovre avait rassemblé auprès des universités pas moins de 3.200 données sur des étudiants principalement arabo-islamiques.
L’action de l’étudiant marocain s’inscrit désormais dans le cadre de la lutte contre cette nouvelle vague de profiling bien orientale. La décision de la justice sera très attendue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *