Un mort et beaucoup de dégâts à Tétouan: Les pluies font leurs premières victimes

Un mort et beaucoup de dégâts à Tétouan: Les pluies font leurs premières victimes

Le niveau de l’eau est monté lorsque les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville ont fait sortir certains cours d’eau de leurs lits, submergeant ainsi les zones alentours.

Tétouan est sous le choc. Un élu communal est mort électrocuté dans la nuit du samedi à dimanche. Il s’agit d’un conseiller communal venu prêter main forte à des familles dont les maisons ont été inondées par les eaux.

En effet, les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Tétouan ont vécu samedi une nuit blanche. La ville a enregistré de fortes précipitations en quelques heures seulement. Une pluviométrie exceptionnelle qui a provoqué une montée des eaux. Les flots ont ainsi submergé plusieurs artères alors que les routes nationales reliant Tétouan à Chefchaouen ainsi que Fnideq ont été coupées. Le niveau de l’eau est monté lorsque les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville ont fait sortir certains cours d’eau de leurs lits, submergeant ainsi les zones alentours.

C’est ainsi que le courant d’électricité a été coupé. Mohamed Yassin Miftah tente alors avec un groupe de personnes de venir en aide aux familles touchées par les inondations durant la soirée. Malheureusement, le conseiller communal reçoit une décharge électrique provoquant sa mort. La quarantaine, Miftah laisse derrière lui une femme et trois enfants. Le bilan aurait été pire. Les images d’une caméra amateur montrent le chauffeur d’un taxi surpris par la montée des eaux. Le véhicule est alors submergé par les flots et le taximan reste bloqué dedans.

Il sera sauvé in extrémis grâce à l’intervention de la protection civile, alertée par les habitants. Dimanche matin, les Tétouanais constataient les dégâts provoqués par les inondations de la veille. Il faut dire que les dégâts matériels restent tout de même considérables. Selon les habitants de la ville, c’est la montée du niveau d’eau à oued «Mhanech» qui a provoqué les inondations. Un oued qui a déjà provoqué d’autres inondations ces dernières années. Des projets sont d’ailleurs en cours de réalisation pour mieux maîtriser le niveau d’eau de ce oued en cas de fortes précipitations. L’entrée en service du barrage de Martil devrait également apporter une meilleure régulation des eaux dans les oueds de la région.

Par ailleurs, la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a pris la décision dès samedi soir de lever le péage sur la section autoroutière liant les villes de Tétouan et de Fnideq. Une décision prise à cause de la coupure de plusieurs points de la route nationale liant les deux villes. La gratuité de l’autoroute sur le tronçon concerné était effective, selon la division de communication à l’ADM, samedi vers 20h00.

Il faut préciser, cependant, que les usagers de l’autoroute seront soumis au péage sur cette section autoroutière dès le retour à la normale du trafic sur la route nationale coupée par les inondations. Les services de la direction de la météorologie nationale avaient annoncé, de leur côté, de faibles pluies éparses à l’ouest de la rive méditerranéenne. A noter que le Royaume enregistre depuis quelques jours des pluies sur l’ensemble de son territoire après une attente qui a duré de longues semaines.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *