«Un moyen de lutte contre la maladie»

«Un moyen de lutte contre la maladie»

ALM : Le développement de deux vaccins contre le cancer du col utérin, qui est un fléau mondial, constitue une grande évolution. L’un d’eux est Cervarix, produit par la firme pharmaceutique GSK. Quels sont les résultats des essais cliniques de ce vaccin ?
Abdelkader El Hasnaoui : L’infection par le papillomavirus est maintenant reconnue comme la principale cause du cancer du col de l’utérus. Pour cela, le vaccin Cervarix a été développé pour prévenir l’infection par les deux types de papillomavirus humain cancérigènes les plus fréquents, à savoir les HPV 16 et HPV18.
Lors des essais cliniques, qui ont débuté en 2001, ce vaccin a conféré une protection de 100 % contre une infection persistante aussi bien par le HPV 16 que le HPV 18. Il a également démontré son efficacité contre les lésions précancéreuses. Ce vaccin est surtout efficace avant l’exposition au virus, à savoir le papillomavirus. Par ailleurs, les expériences ont révélé que plus on vaccine à un âge très précoce plus les résultats sont probants. Les essais cliniques ont démontré une importante efficacité du produit sur les jeunes filles de 15 à 25 ans. Ce vaccin constitue un espoir pour faire régresser l’incidence de ce type de cancer. Il faut noter que d’autres essais sont en cours.

Quel sera le prix de vente de ce produit dont la commercialisation est prévue en 2007 ?
Le prix de vente du vaccin Cervarix n’a pas encore été établi. Les discussions sont en cours avec les autorités concernées. Nous avons déposé une demande d’autorisation de mise sur le marché aux autorités américaines et européennes. Toutefois, nous n’avons pas encore reçu de réponse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *