Un nouveau centre à l’écoute des femmes

Un nouveau centre à l’écoute des femmes

Le nouveau centre d’écoute est baptisé « Non à la violence contre les femmes » ; il est initié par l’Union nationale des femmes marocaines (UNFM) et s’est fixé comme objectifs, l’accueil des femmes victimes de la violence et la sensibilisation aux problèmes familiaux relevant de la justice. L’UNFM a été créée en 1969 et dont la présidente est SAR la Princesse Lalla Meryem.
Elle est reconnue d’utilité publique et son action est menée au profit de toutes les femmes sans discrimination. L’UNFM est présente dans toutes les régions du Royaume avec 29 bureaux régionaux et 174 bureaux locaux. Selon des statistiques de l’UNFM pour l’année 2003-2004, le centre a reçu 132 appels concernant les agressions conjugales et familiales qui viennent en tête, suivies de la violence avec viol (128).
Le reste des appels (729) concernent la pension alimentaire, le divorce et la répudiation, l’expulsion du domicile conjugal, l’assistance médicale ou sociale ainsi que la garde des enfants et le renvoi du domicile.L’ouverture officielle de ce centre fait donc partie de la noble mission de l’UNFM. Il s’agit d’entamer une autre étape pour l’instauration de l’égalité des sexes et la préservation des droits de la femme. Un domaine où le Maroc fait figure de pionnier par rapport au monde arabo-musulman et où il compte aller de l’avant autant que faire se peut. Ce centre, ouvert depuis le mois d’octobre 2003, est financé par l’ambassade de la Finlande à Rabat. Il est composé de plusieurs cellules et services (cellules : sociale, juridique, culturelle, de relations extérieures, de formation professionnelle en plus d’un service d’alphabétisation et d’informatique). Les femmes victimes de la violence seront appelées à prendre conscience de leurs droits et de leurs obligations. Pour les aider dans ce sens, le centre dispose d’une équipe de bénévoles spécialisés dans les domaines, médical, psychologique et social qui a pour mission d’accompagner et de conseiller les femmes accueillies. Le nouveau centre vise également la sensibilisation de l’opinion publique et de la famille à la problématique de la violence contre les femmes.
L’inauguration du centre a eu lieu en présence du Chargé d’affaires à l’ambassade de la Finlande, Vesa Holta, qui a déclaré à cette occasion sa fierté du travail accompli par cet espace et de la volonté de l’UNFM de mener une telle action au profit des femmes.
Les autorités locales de Casablanca-Anfa ont également fait part de leur disposition à encourager ce genre d’initiative en vue de venir à bout du phénomène de la violence contre les femmes. Le gouverneur d’Arrondissement de Casablanca-anfa, Amal Benboubker, a saisi cette occasion pour remercier les autorités finlandaises pour leur initiative qui se concrétise dans le cadre de la coopération entre les deux pays. De son côté, la présidente du Bureau Préfectoral de l’UNFM, Mme Aicha Ouardighi a indiqué que ce centre, qui reçoit 5 à 6 appels par jour, vient à point nommé pour favoriser la sensibilisation des femmes à leurs droits et obligations.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *