Un nouveau centre de sauvetage à Casablanca

Un nouveau centre de sauvetage à Casablanca

La wilaya de la région du Grand Casablanca a célébré, lundi 2 mars 2009, la Journée mondiale de la protection civile à la caserne de la protection civile de la préfecture des arrondissements d’Aïn Sebâa-Hay Mohammadi. A cette occasion, un nouveau centre de sauvetage de la protection civile a été inauguré. Cette journée a également été marquée par la signature de deux conventions.
La première a été ratifiée par l’inspecteur de la protection civile, le président de la commune urbaine de Casablanca, le commandant régional de la protection civile, Jean-Pierre Ermenault, directeur général de la Lydec et Mohamed Halab, wali du Grand Casablanca. A travers cette convention, la commune, la wilaya et le service de la protection civile confient à la Lydec la mission de remettre à niveau, d’entretenir et de renforcer le réseau des bouches et poteaux d’incendie se trouvant sur le territoire de la commune.
Le programme de la convention est prévu sur 5 ans (de 2009 à 2013). Il sera établi en accord avec le service de la protection civile et la commune urbaine de Casablanca. Cette ratification permettra d’enrichir les moyens techniques et humains ainsi que l’entretien et le renforcement des bouches et poteaux d’incendie dans la région du Grand Casablanca. La seconde convention porte quant à elle sur un partenariat entre la région du Grand Casablanca, la Wilaya de la Région du Grand Casablanca et la direction régionale de la protection civile. Il s’agit de l’octroi de matériels de secours et de lutte contre les incendies au profit des unités relevant du commandement régional de la protection civile à la wilaya de la région du Grand Casablanca.
Le programme s’étalera sur une durée de 4 années et nécessitera une enveloppe globale de plus de 102 millions de dirhams. La région participe aux charges par un montant de 31.250 millions de dirhams pour l’achat d’une voiture d’assistance équipée. Zinedine Ammoumou, directeur de l’école de la protection civile d’Echouhada a expliqué à ALM «qu’il s’agit de la création d’une unité mobile régionale de renfort humain et matériel. Cette unité tactique est destinée à soulager les efforts des éléments de la protection civile qui, en cas d’insuffisance de ressources lors d’un secourisme, étaient obligées de se déplacer depuis leurs sections régionales pour assister l’équipe déjà sur le terrain».
Une série de manifestations a eu lieu notamment pour marquer cet événement. La journée a permis de sensibiliser toutes les personnes exerçant dans les services nationaux de protection civile, de défense civile, de sécurité civile et de gestion des situations d’urgence à la nécessité de la sauvegarde de la vie, des biens et de l’environnement. Cette journée a été marquée par la présence de Mohamed Halab, wali du Grand Casablanca, de l’ensemble des gouverneurs de la région, des élus locaux ainsi que les chefs des services extérieurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *