«Un partenariat stratégique»

La visite officielle de S.M. le Roi Mohammed VI en Russie a commencé hier avec la rencontre entre le Souverain et le président russe Vladimir Poutine.
Recevant SM le Roi au Kremlin, le chef de l’Etat russe a tenu à souligner les « très bonnes traditions d’amitié et de coopération » entre la Russie et le Maroc. Dans ces déclarations, le président Poutine a rappelé le rôle historique qu’a joué feu SM Mohammed V dans la création du mouvement des non-alignés. « Nous connaissions bien et nous nous souvenons de votre grand-père et de votre père », a souligné le président russe, espérant que cette visite donne « une bonne impulsion au développement » des relations russo-marocaines. Vladimir Poutine s’est aussi félicité de la possibilité de discuter de tous les volets de la coopération russo-marocaine avec SM le Roi. Il a ainsi souligné que les responsables des deux pays ont élaboré « un ensemble de documents importants » pour cette visite, et a estimé que la visite de S.M. Mohammed VI en Russie « donnera une bonne impulsion au développement des relations » entre les deux pays. Répondant à ces déclarations du chef de l’Etat russe, le Souverain l’a remercié pour « les paroles chaleureuses » qu’il a prononcé à l’égard de feu S.M. Mohammed V.
« Je vais faire le maximum pour que les relations entre la Russie et le Maroc deviennent encore plus amicales et efficaces (…). il est temps de concrétiser notre coopération », a dit Sa Majesté le Roi. Par ailleurs, la visite d’Etat du Souverain à Moscou a été marquée par la signature d’une déclaration sur « un partenariat stratégique » entre les deux pays. Ce partenariat, lit-on dans la déclaration, « ne vise pas un quelconque Etat ou groupe d’Etats et ne poursuit pas l’objectif de créer une alliance politique et militaire ». Le document souligne notamment l’attachement du Maroc et de la Russie à l’ONU en tant qu’organe de règlement et de prévention des conflits. La déclaration affirme aussi le souhait des deux parties qu’il y ait « une paix juste » au Proche-Orient, basée sur les principes de la conférence de Madrid, notamment le principe des « territoires contre la paix ».
Ils appellent aussi à l’application des résolutions 242, 338 et 1387 de l’ONU. Le texte de la déclaration condamne également « le terrorisme sous toutes ses formes » et soutient la lutte de la communauté mondiale contre le terrorisme, « sous l’égide de l’ONU et de son Conseil de sécurité ».
Avant de se rendre au Kremlin où il s’est entretenu avec le président russe, Sa Majesté le Roi s’était recueilli sur la tombe du soldat inconnu. S.M. le Roi, qui était accompagné du vice-ministre russe des Affaires étrangères, M. Alexandre Sultanov, a été accueilli à son arrivée sur le site par le commandant de la région militaire de Moscou.
Le Souverain a ensuite déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu.
Une minute de silence a été observée à la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.Rappelons que Sa Majesté le Roi était arrivé à Moscou lundi soir pour une visite officielle en Fédération de Russie.
À sa descente d’avion, S.M. Le Roi avait été accueilli par MM. Vladimir Azorin, ministre fédéral, Alexandre Soltanov, vice-ministre des Affaires étrangères, Bagdonov, directeur du département Afrique du Nord et Moyen-Orient au ministère russe des Affaires étrangères et Youri Kotov, ambassadeur de Russie à Rabat.
Après avoir salué les couleurs nationales au son des hymnes nationaux marocain et russe, le Souverain avait passé en revue un détachement des trois corps d’armée réservé aux hôtes de marque de la Fédération de Russie. SM le Roi est accompagné lors de sa visite par une importante délégation composée de Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Moatassim et Ahmed Midaoui, conseillers de S.M. le Roi, Fathallah Oualalou, ministre de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, Saïd Chbâatou, ministre de la Pêche maritime, Mustapha Mansouri, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie et des Mines, Abderrahmane Sbaï, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Nasr Hajji, secrétaire d’Etat chargé de la Poste et des Technologies des Télécommunications et de l’Information et Abdelmalek Jeddaoui, ambassadeur du Maroc à Moscou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *