Un père soupçonné du meurtre de ses deux enfants

Drame familial mardi  en tout début d’après-midi dans le quartier de Funas à Bourgoin-Jallieu. Les corps sans vie de deux enfants placés dans des sacs de sport dans le coffre d’une voiture ont été découverts par les policiers. À l’origine de cette macabre découverte, des appels au secours d’une femme depuis le balcon d’une maison située au 38 de la rue de Funas. La jeune voisine se porte immédiatement à sa hauteur avec le concours d’un ouvrier qui effectuait un chantier dans la rue. Alertés pour séquestration, les agents du commissariat de Bourgoin-Jallieu sont les premiers à arriver sur place. Ils grimpent à leur tour dans l’appartement par l’échelle et découvrent le père de famille. Celui-ci est prostré et avoue rapidement qu’il a tué ses deux enfants. Alors que le père de famille, âgé de 36 ans, est interpellé, les enquêteurs fouillent les placards du domicile puis une à une les voitures stationnées dans la rue. Au pied du petit appartement que la famille occupait, leur petite Hyundai familiale. Sous une couverture dans le coffre, deux sacs de sport. Le policier découvre alors l’horreur : plus un souffle ne s’échappe des poumons des deux garçons. Mustapha et Furkan n’avaient que 10 et 7 ans. Leur  décès est constaté un peu plus tard par les médecins du Samu. Immédiatement, le quartier est bouclé par la police Les enquêteurs sont rejoints par leurs homologues de la Sûreté départementale de Grenoble. En présence des magistrats du parquet de Bourgoin-Jallieu, du médecin légiste et de l’identification criminelle, les enquêteurs ont procédé aux investigations de police scientifique et technique derrière des bâches pour cacher la voiture des regards indiscrets. Selon des informations, les deux enfants seraient morts par  étouffement. Alors que le père de famille était auditionné hier soir, les enquêteurs tentaient d’établir la chronologie des faits. La mort des deux enfants remonterait à quelques heures seulement avant l’alerte. Travaillant de nuit sur une plate-forme logistique de Saint- Quentin-Fallavier, la jeune mère de famille, Sibel, aurait rejoint son domicile vers 5 heures. Puis à 9 heures, une violente dispute éclate au sein du couple. Lui la séquestre et la bâillonne puis part en voiture avec ses deux garçons avant de les étrangler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *