Un pétrolier libyen échappe à une attaque

Un pétrolier libyen qui faisait route vers la Chine a échappé dimanche, à une attaque de pirates dans le golfe d’Aden grâce à l’intervention de forces de sécurité qui étaient à bord du navire, a indiqué, lundi, à l’AFP un responsable de la compagnie libyenne qui affrète le tanker.
«Des pirates ont approché le navire et ont procédé à des tirs de semonce. Le capitaine ne s’est pas arrêté et des membres de sécurité qui étaient à bord du bateau ont riposté à l’aide d’un canon à eau», a précisé Tarek Youssef, responsable de la Compagnie nationale libyenne de transport maritime. «Les pirates se sont alors éloignés sans causer de dégât au bateau», a-t-il ajouté. Parti du port soudanais «Al-Bachaer», le navire faisait route vers la Chine et transportait plus de 144.000 tonnes de pétrole, avec 21 personnes à son bord, selon M. Youssef.  Plus d’une centaine de tentatives de détournement de navire ont eu lieu depuis le début de cette année aux larges des côtes somaliennes. Pour rappel, un navire belge avait été victime d’une prise d’otages en avril dernier. Cela s’est passé au large des côtes somaliennes. Ce bateau, le Pompéi, a été détourné par des pirates. Il avait lancé des messages d’alerte.
A bord de ce bateau, un équipage international: parmi ces hommes il y avait deux ressortissants belges, des Néerlandais, des Croates et Philippins. Le Pompéi est un navire de 65 mètres de long et 1850 tonnes, spécialisé dans la pose de rochers pour protéger les pipelines. Selon l’ONU, les pirates somaliens ont attaqué environ 120 cargos en 2008. Ils détiennent plus de 10 navires et quelque 200 marins. Le 16 décembre 2008, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 1851 sur la lutte contre la piraterie en Somalie donnant le feu vert aux raids aériens contre les camps des pirates et aux opérations militaires en territoire somalien avec l’autorisation du gouvernement de ce pays.
Le golfe d’Aden est une baie située entre la Corne de l’Afrique (Somalie) et la péninsule arabique (Yémen). Il sépare le continent africain du continent asiatique. Son importance économique est immense. C’est la voie maritime de transport du pétrole depuis le Golfe vers l’Europe. Depuis le début du XXIe siècle, la piraterie pose un problème sérieux. Les prises de contrôle de navires sont de plus en plus fréquentes en Somalie. Des gangs de pirates sillonnent la mer et prennent en otage des dizaines de marins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *