Un policier blessé par son arme à feu à Fès et un autre tabassé par 2 ivrognes à El Jadida

Un policier blessé par son arme à feu à Fès  et un autre tabassé par 2 ivrognes à El Jadida

Un policier de la sûreté de Fès a été blessé au niveau de la jambe gauche, la nuit du lundi dernier, après avoir tiré une balle par erreur de son revolver.

Le policier nettoyait son arme à feu chez lui quand il a touché par erreur le percuteur. Il a été évacué rapidement par sa famille à l’hôpital El Ghassani pour subir les soins nécessaires.

La veille, la nuit du dimanche, à El Jadida, un élément de la brigade des éperviers à la sûreté provinciale a été grièvement blessé après avoir été tabassé par deux ivrognes. Le policier qui était en service au centre de la ville, au rond-point donnant sur le théâtre Afifi, est intervenu pour calmer deux ivrognes.

Seulement, ils l’ont roué de coups en plein boulevard avant de prendre la poudre d’escampette. Selon une source policière, l’un des deux ivrognes a été arrêté, la même nuit, par les limiers de la province de la région de Doukkala, alors que le second est toujours recherché.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *