Un premier satellite marocain

Entièrement conçu et réalisé par une équipe de chercheurs et techniciens marocains, Le premier satellite marocain avait été baptisé par Feu S.M. Hassan II qui avait entouré cette entreprise de toute sa sollicitude. S.M. le Roi Mohammed VI a par la suite tenu à suivre de près toutes les étapes de la réalisation du satellite, depuis la conception, la construction des sous-systèmes, le montage jusqu’à l’intégration de l’ensemble, puis le lancement lundi dernier depuis le cosmodrome de Baïkonour. Si la conception et la réalisation du satellite à été faite localement par une équipe marocaine, les tests techniques ont été réalisés en partenariat avec l’université technique de Berlin. «Zarkae Al Yamama» est un satellite à défilement. Il effectue chaque jour quatorze révolutions autour de la terre, dont quatre au-dessus du Maroc. Il évolue sur une orbite basse circulaire d’environ 1000 km d’altitude, avec une inclinaison de 98 degrés par rapport au plan équatorial. Commandé à partir d’une station à terre au Maroc, le satellite assurera principalement des missions d’observation de la terre, de messagerie, de collecte de données et de localisation. Prouesse technique, l’architecture miniaturisée du satellite a permis l’intégration de tous ses sous-systèmes dans un cube d’environ 40 cm d’arête. La masse globale de tout le système ne dépasse pas les 50 kg.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *