Un programme de rationalisation de l’eau potable à Tétouan

Un programme de rationalisation de l’eau potable à Tétouan

Un programme technique de rationalisation de l’eau potable a été entamé, lundi à Tétouan et dans la région côtière, dans le cadre d’un plan commun entre l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la Société Amendis chargée de la gestion du secteur de l’eau.

Ce programme s’assigne pour objectif de contribuer à «la rationalisation de l’usage de l’eau potable après la dégradation des ressources en eau à cause du retard des précipitations et leur irrégularité lors des trois dernières années», indique un communiqué conjoint, notant que ce manque pourrait être évité dans le futur avec l’entrée en service du barrage de Martil.

Pour la gestion de cette étape transitoire, les intervenants dans le secteur ont élaboré un programme «visant la rationalisation de l’eau potable à Tétouan et ses environs durant une période déterminée, d’une manière équitable entre les différentes zones, tout en veillant à la sensibilisation contre les formes de gaspillage et la surexploitation de cette ressource vitale, et ce avec un taux s’élevant à hauteur de 30% des ressources en eau».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *