Un projet de sauvegarde de la zone agrumicole de Sebt El Guerdane

Un projet de sauvegarde de la zone agrumicole de Sebt El Guerdane

SM le Roi Mohammed VI a inauguré, vendredi, le projet de sauvegarde de la zone agrumicole de Sebt El Guerdane, dans la province de Taroudant, et qui représente un investissement global de 987 millions de dirhams. Ce projet à grande portée socio-économique, dont l’exécution a duré deux ans, a pour objectif de faciliter l’accès à la ressource hydrique pour 600 exploitations (370 agriculteurs) dotées de mécanismes d’irrigation localisée dans le périmètre d’El Guerdane. Fruit d’un partenariat entre le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, le concessionnaire Amensouss et les agriculteurs bénéficiaires, le projet se traduira par la préservation de 11.000 postes d’emploi et plus de 10.000 emplois saisonniers et l’augmentation de la production d’agrumes de quelque 40.000 tonnes, pour atteindre 255.000 tonnes.
Cette progression entraînera une hausse du volume des exportations de 35 %. Il s’agit d’un programme d’irrigation de 10.000 hectares d’agrumes à travers le transfert d’un volume d’eau annuel de 45 millions de m3 à partir des complexes hydrauliques Aoulouz et Mokhtar Soussi, ce qui permettra d’assurer une dotation de 4.000 m3/ha/an durant la campagne agricole. À ce titre, les travaux ont porté sur la mise en place d’une conduite d’eau au niveau du barrage d’Aoulouz, d’un canal et d’autres ouvrages hydrauliques sur un linéaire de 90 Km.
L’opération sera mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat public-privé, le premier du genre au niveau international en matière de délégation de la gestion d’infrastructures d’irrigation. Ce partenariat inédit entre le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime et la société Amensouss, engage cette dernière à gérer le réseau de distribution d’eau en assurant un approvisionnement durable, une tarification et un service avantageux au profit de l’agriculteur. Il ne manquera pas d’avoir un impact socio-économique non négligeable, notamment une économie d’eau de 70 millions de m3 par an sur les eaux souterraines, qui ont souffert d’une surexploitation par le passé, ainsi qu’une contribution à la généralisation de l’irrigation localisée. Situé dans la plaine du Souss à 60 km de la ville d’Agadir, le projet d’irrigation de Sebt El Guerdane, chantier structurant pour la région Souss-Massa-Drâa, est censé apporter une solution efficiente à la problématique de l’eau et faire face à la baisse du niveau de la nappe phréatique dans le périmètre d’El Guerdane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *