Un projet pour l’aménagement de Kenitra

Le projet relatif à l’aménagement de la ville de Kénitra , élaboré par le ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, la wilaya de la région du Gharb-Chrarda-Bni Hssen et le holding « Al Omrane », invite l’ensemble des intervenants dans ce secteur à oeuvrer pour éradiquer l’habitat insalubre dans la ville de Kénitra, a-t-on indiqué lors de la clôture d’une session de formation organisée par l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme en collaboration avec le département chargé de l’Habitat. Le directeur régional du holding « Al Omrane » pour la région Gharb-Chrarda-Bni Hssen, M. Abdelkhalek Bouhaddou, a indiqué que cette session s’inscrit dans le cadre des efforts du département de l’Habitat en matière de la lutte contre l’habitat insalubre. Les approches technique et institutionnelle de la question de la lutte contre l’habitat insalubre restent insuffisantes en l’absence d’un accompagnement social qui consiste notamment en la mobilisation des habitants et acteurs de la société civile locale, a-t-il fait remarquer.
M. Bouhaddou a annoncé mise en oeuvre prochainement du projet de resturcturation du bidonville Sidi Taybi dans la banlieue de la ville de Kénitra, et qui sera réalisé en collaboration avec les services de la région Gharb-Chrarda-Bni Hssen. D’autre part, un responsable contre l’habitat insalubre au département de l’Habitat, a salué l’approche adoptée par les autorités régionales de la ville de Kénitra pour la lutte contre cette catégorie d’habitat.
Il a évoqué, à cet égard, le programme « Villes sans bidonvilles » qui bénéficiera au total à 201.000 familles, suite à la conclusion d’accords relatifs à ce programme. Cette session de formation, dont le deuxième volet sera organisé à Fès et le troisième à Tanger et qui bénéficiera à des cadres de l’administration centrale et régionale du ministère, ainsi que les autorités locales, les promoteurs immobiliers et la société civile, vise à mettre en place un cadre institutionnel destiné à accompagner le programme « Villes sans bidonvilles ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *