Un quota supplémentaire de 3.000 places pour les voyagistes

Un quota supplémentaire de 3.000 places pour les voyagistes

Ils seront 7.800 personnes à voyager aux Lieux Saints pour accomplir leur pèlerinage sous la supervision de la Fédération nationale des agences de voyages marocaines (FNAVM). En plus des 4800 pèlerins, la FNAVM vient de décrocher un quota supplémentaire de 3.000 nouveaux pèlerins. «Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a bien voulu aider le secteur des voyages en lui accordant une rallonge de 3.000 places pour la saison de pèlerinage 2009-1430», a déclaré à ALM Lahbib Laâlej, président de la Fédération nationale des agences de voyages marocaines, lors d’une rencontre de sensibilisation dédiée aux agences de voyages participantes à cette opération, lundi 26 octobre 2009 à Casablanca. Ce quota vient au moment où certains pays, en l’occurrence la Tunisie, ont confirmé la suspension de l’opération du Hajj. Ceci est dû principalement à la propagation massive du virus A/ H1N1 en Arabie Saoudite. Ce retrait a-t-il été bénéfique pour le Maroc ? «Contrairement à ce qui est pensé, la rallonge n’est pas relative à l’annulation du Hajj dans certains Etats. En ce qui nous concerne, le quota supplémentaire a été attribué suite à une demande formulée par le Maroc au lendemain de l’arrivée du nouveau bureau de la FNAVM», précise M. Laalej. Ajoutant que «les autorités saoudiennes ont répondu favorablement à notre requête. Cela confirme le climat de confiance qui règne à la fois entre les départements ministériels des Affaires islamiques et du Tourisme, notre fédération et l’Arabie Saoudite». Le nombre des agences de voyages bénéficiaires de ce quota s’est accru de 55 prestataires sur le territoire national. «Nous avons choisi 180 agences pour l’organisation de cette manifestation. À la veille de son démarrage, le taux de satisfaction atteint les 86%», a affirmé le président de la FNAVM. Pour offrir une opération de pèlerinage équitable pour tous, la FNAVM a procédé à une sélection rigoureuse des agences de voyages. Les critères de sélection tels qu’ils ont été déterminés par Lahbib Laalej sont «Le professionnalisme de l’agence ainsi qu’une bonne compétence dans l’encadrement et l’organisation du pèlerinage».
Lors de cette rencontre, les responsables ont mis le point sur la nécessité de respecter les consignes du cahier des charges. De ce fait, la FNAVM a obtenu des accords de principe de la part de la compagnie aérienne Arabia Airways pour le transit de 2.500 pèlerins. De même, l’hébergement a été assuré pour la quasi-majorité des agences. Les vaccins, quant à eux, sont accessibles aux pèlerins à 190 DH pour les injections anti-grippe et anti-méningites. Par ailleurs, M. Laalej a soutenu lors de cette rencontre que «ce genre d’action doit être un levier pour les agences afin de permettre de revoir leur politique et promouvoir le Maroc en tant que pays réceptif de touristes». L’enjeu pour la FNVAM étant de relever le défi afin de décrocher pour la prochaine saison du pèlerinage le quota de 15.000 pèlerins, une promesse formulée par les ministères de tutelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *