Un Samu pour bientôt à Agadir

Un Samu pour bientôt à Agadir

Deux événements majeurs ont marqué la visite de la ministre du Développement social, de la Famille et de Solidarité, Nouzha Skalli. Il s’agit de la signature d’une convention relative à la mise en place du premier Samu social dans la ville d’Agadir. Ce projet sera mis en place en partenariat avec l’Entraide Nationale et disposera d’un appui technique et financier de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). Notons que l’appui de l’AECID dans le cadre de ce programme est de l’ordre de trois millions de dirhams alors que le coût global de ce projet est de six millions de dirhams. Le Samu social d’Agadir sera le deuxième du genre au niveau national après celui de Casablanca. «Aujourd’hui on a le terrain, le financement et tous les éléments nécessaires pour la mise en place de ce Samu qui sera le deuxième au niveau national. Ce Samu sera à portée régionale et constituera un début dans notre programme qui envisage de réaliser des Samu au niveau des villes du Maroc. Nous ferons de notre mieux pour que les délais de réalisation du Samu d’Agadir soient respectés», souligne à ALM, Mme la ministre. Une deuxième convention a été également signée dans le cadre du renforcement des capacités sociales des associations. Cette convention-cadre a été signée avec l’Alliance des associations œuvrant dans le cadre de la protection de l’enfant en situation difficile à Agadir. Cet engagement entre les deux parties serait un appui dans le cadre de la contribution au renforcement des structures de réinsertion des enfants en situation difficile. D’une durée de trois ans, la convention devrait, entre autres, assurer un apport en matière de production et collecte des informations concernant les enfants en situation difficile, la formation de ressources humaines qualifiées et formées dans ce cadre. Ces deux initiatives de Mme la ministre constituent un apport colossal au niveau de la région Souss-Massa-Drâa. Surtout quand on note l’absence de structures d’accueil, la difficulté liées aussi bien au suivi qu’au soutien des enfants en situation difficile au niveau régional. L’appui qui sera apporté à l’Alliance des associations signataires de cette convention devra dans ce cadre mettre à leur disposition les éléments nécessaires quant à la réussite de leurs engagements. L’Alliance des associations est donc appelée à organiser des journées de formation et de sensibilisation portant sur les droits de l’enfant au niveau régional, la réalisation de structures d’accueil, une évaluation locale des besoins des enfants en situation difficile ainsi que la formation des ressources qualifiés via des formations appuyées par le MDSFS.
Au programme de cette visite à la ville d’Agadir et région, Nouzha Skalli a également effectué en compagnie de l’ambassadeur de l’Union européenne, une visite de deux sites d’arganeraie au niveau de Taroudant. Notons que le programme d’amélioration de la situation de la femme via le programme d’arganier a constitué un vrai levier de développement au niveau de la région Souss-Massa-Drâa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *