Un SAMU social au Maroc

La mise en place d’un SAMU Social (service médical d’urgence) au Maroc a été au centre d’un entretien que Mme Yasmina Baddou, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de la Solidarité et de l’Action sociale, a eu jeudi à Paris Mme Nicole Ameline, ministre déléguée française à la Parité et à l’Egalité professionnelle. En visite de travail en France, Mme Baddou a indiqué que c’est dans ce même cadre qu’elle va s’entretenir également, vendredi, avec Mme Dominique Versini, secrétaire d’Etat à la Lutte contre la précarité et l’exclusion, et qu’elle va visiter, jeudi après-midi, le siège du SAMU Social à Paris. »L’expérience du SAMU Social nous intéresse au plus haut niveau. Elle a été d’ailleurs l’un des thèmes que nous avons examiné avec Mme Versini lors de la récente visite d’Etat du président Jacques Chirac au Maroc », a-t-elle souligné dans une déclaration à la MAP. Concernant ses entretiens avec Mme Ameline, Mme Baddou a précisé qu’elle a procédé avec son interlocutrice à un échange d’expériences, « d’autant plus que mon département est également en train de préparer l’ouverture d’un Centre de documentation et d’information pour les femmes ». Mme Baddou a également indiqué qu’elle a saisi cette occasion pour informer son homologue française des grands acquis de la femme marocaine depuis l’annonce par SM le Roi Mohammed VI d’un nouveau Code de la famille. Les deux parties ont par ailleurs passé en revue les politiques et les expériences des deux pays dans les domaines de l’égalité professionnelle et au niveau des droits politiques. « L’expérience française intéresse mon département qui ne s’occupe pas uniquement de la question de la femme, mais aussi de tout ce qui relève du domaine social », a encore déclaré Mme Baddou, ajoutant que les deux parties ont également examiné la possibilité de la tenue au Maroc d’un colloque sur la parité et l’égalité des chances professionnelles. Près de 60 centres de SAMU Social existent aujourd’hui en France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *