Un sit-in de solidarité avec le peuple palestinien à Rabat

Une manière que le PJD a choisi pour exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien et condamner l’agression israélienne menée lundi contre des civils palestiniens à Gaza. Environ 300 personnes constituaient l’ensemble des manifestants.
Les slogans scandés dénonçaient les crimes commis par l’armée d’occupation israélienne contre le peuple palestinien, ses territoires et ses valeurs sacrées. Les forces de répression israéliennes entravent au quotidien toutes les notions des droits humains en toute impunité, tandis que la communauté internationale se contente de jouer les spectateurs.
Les manifestants ont également dénoncé «l’inaction arabe», face aux agressions israéliennes contre le peuple palestinien, la complicité des Américains et le soutien militaire et politique inconditionnel de l’administration américaine à Tel-Aviv. Ils ont lancé un appel au soutien du peuple palestinien afin qu’il puisse poursuivre sa lutte pour libérer ses territoires et recouvrer sa dignité.
Wassef Mansour, de l’ambassade de Palestine à Rabat, a affirmé que le raid aérien israélien sur Gaza constitue un «crime américain» avant d’être un crime israélien. Et d’argumenter, dans une allocution prononcée à cette occasion, que l’assassinat de civils palestiniens a été perpétré par un avion de combat américain et «avec l’accord» de l’administration du président George W. Bush. S’adressant à la nation à laquelle appartiennent les Palestiniens, le responsable palestinien a appelé les pays arabes à prendre une position concrète à même de garantir le soutien aux combattants et au peuple palestinien. Les forces d’occupation israéliennes, sous l’égide de Sharon, continuent l’achèvement de leur plan de détruire pratiquement le semblant qui reste d’une autorité palestinienne décimée. Leur objectif étant de revenir à la situation d’avant les accords d’Oslo.
De son côté, Abdallah Baha, membre du secrétariat général du PJD, a souligné que «le jihad est le seul moyen» pour libérer la Palestine et mettre un terme aux crimes commis par l’armée d’occupation israélienne contre le peuple palestinien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *